Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 25.07.2012 08h13
La première astronaute américaine dans l'espace est décédée d'un cancer du pancréas

Après une lutte de 17 mois contre un cancer du pancréas, Sally Ride, la première astronaute américaine est décédée lundi à San Diego, en Californie, à l'âge de 61 ans.

"Sally a vécu sa vie pleinement, avec une énergie débordante, de la curiosité, de l'intelligence, de la passion, de l'engagement et de l'amour. Son intégrité était absolue, son esprit était incommensurable et son approche de la vie était intrépide", selon une déclaration lue sur le site de Sally Ride Science, une compagnie fondée par Mme Ride afin d'aider les étudiants -- en particulier les jeunes femmes et les filles -- à s'intier à la science, aux mathématiques et à la technologie.


Mme Ride, qui a joint l'Agence spatiale américaine NASA en 1978, est devenue en 1983 la première femme américaine à aller dans l'espace, en tant que membre d'équipage de la navette spatiale Challenger. Elle était également la plus jeune astronaute américaine à voyager dans l'espace à l'époque.

La première femme astronaute propulsée dans l'espace était la Soviétique Valentina Terechkova, qui a fait le tour de la Terre 48 fois, en 1963.

Le président américain Barack Obama a qualifié Mme Ride "d'héroïne nationale et de modèle fort" dans un communiqué, après son décès.

"Elle est une source d'inspiration pour des générations de jeunes filles désireuses de parvenir aux étoiles et elle s'est battue sans relâche pour les aider à y arriver en plaidant pour une plus grande concentration de sciences et de mathématiques dans nos écoles. Sally nous a montré qu'il n'y a pas de limites à ce que nous pouvons atteindre et je n'ai aucun doute que son héritage se perpétuera dans les années à venir".

L'administrateur de la NASA, Charles Bolden, a déclaré que Mme Ride "a brisé les barrières avec grâce et professionnalisme, et qu'elle a littéralement changé la face du programme spatial des Etats-Unis".

"La nation a perdu l'un de ses meilleurs dirigeants, enseignants et explorateurs. Nos pensées et nos prières accompagnent la famille de Sally et tous ceux qu'elle a inspirés. Elle va nous manquer, mais son étoile brillera toujours de tout son éclat," peut-on lire dans un communiqué.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 24 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?