Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 26.07.2012 14h24
La Chine lance avec succès le 3e satellite de son réseau de relais de données

La Chine a lancé mercredi avec succès le satellite Tianlian I-03 à partir du Centre de lancement des satellites de Xichang, dans la province du Sichuan (sud-ouest), complétant le premier système chinois de réseau satellitaire de relais de données.

Le satellite a été lancé à 23H43 (heure de Beijing) par une fusée porteuse Longue Marche-3C, a-t-on appris du centre.

Développé par l'Académie chinoise des technologies spatiales, filiale de la China Aerospace Science and Technology Corporation, le satellite se joindra à ses deux prédécesseurs pour former un réseau mondial après la mise en oeuvre des procédures de validation et de coordination du système en orbite.

Le premier satellite de relais de données, Tianlian I-01, a été lancé en avril 2008, et le second en juillet 2011.

Selon le centre, ce troisième satellite devrait améliorer la couverture du réseau en offrant des services de mesure et de contrôle pour les vaisseaux spatiaux habités, ainsi que pour l'assemblage prévu des futurs laboratoires spatiaux et stations spatiales.

Le réseau fournira également au pays des services de relais de données en orbites basse et moyenne autour de la Terre, ainsi qu'un soutien en termes de mesure et de contrôle pour le lancement de vaisseaux spatiaux.

Les deux premiers satellites du réseau ont joué un rôle clé lors des deux missions d'amarrage spatial -- un amarrage automatique entre le module laboratoire Tiangong-1 et le vaisseau Shenzhou-8 fin 2011 et un amarrage manuel entre Tiangong-1 et Shenzhou-9 en juin.

Le lancement de mercredi marquait la 166e mission des fusées chinoises de la famille Longue Marche.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam