Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 02.08.2012 10h01
Les stagiaires étrangers en quête d'expérience dans des entreprises chinoises
Des étudiants américains d'université participant à un programme de stage en Chine apprennent comment récolter des feuilles de thé dans un ferme de Zhenjiang, dans la Province du Jiangsu, dans l'Est de la Chine.

De nombreux jeunes étrangers cherchent des stages en Chine, du fait que la croissance économique du pays reste solide et que les entreprises deviennent plus ouvertes aux stagiaires étrangers.

Katherine Harris, une jeune Britannique, est étudiante à l'université, et sa spécialité est la gestion des risques. Elle est arrivée en Chine en mai et elle vient juste d'achever un stage en tant que spécialiste en recherche à la Chambre de Commerce Britannique, à Beijing.

« Il y a de nombreuses opportunités de stage en Chine, mais au Royaume-Uni et dans les autres pays européens, il n'y en a pas beaucoup », dit cette jeune femme âgée de vingt ans.

Son stage a duré deux mois, et elle a été payée 2 500 Yuans (394 Dollars US) par mois.

« J'envisage de chercher un autre stage dans le secteur de la finance ou du commerce en Chine lors des vacances d'été de l'année prochaine, et je veux aussi trouver un travail dans ce pays après l'obtention de mon diplôme », a t-elle dit. « Je suis plutôt intéressée par la langue et la culture chinoises ».

Katsuhiko Kayama, jeune Japonais âgé de 23 ans, étudie lui le marketing aux Etats-Unis. Il est en cemoment stagiaire chez Digital Jungle, une entreprise de marketing des médias sociaux à Beijing.

« Je suis né en Chine, mais je l'ai quittée à l'âge de six ans. Je fais un stage ici parce que d'une part je veux chercher mes racines, et que d'autre part l'industrie connaît une forte croissance ici. J'aime vraiment la société pour laquelle je travaille, et j'espère que je pourrai rester ici et y travailler après l'obtention de mon diplôme l'année prochaine », a t-il dit.

Peter Hao, Directeur executive chez UOutlook Education International, une entreprise de service de stages à Shanghai, dit que sa société a organisé cette année des stages pour 60 jeunes étrangers venant des Etats-Unis, d'Europe, d'Asie du Sud et d'Amérique Latine.

« Nous pensons qu'il y aura encore davantage de jeunes qui viendront chercher des stages en Chine dans les quelques mois qui viennent, pendant les vacances d'été. Je suis sûr que le nombre des internes, pour toute cette année, va dépasser celui de l'année dernière », a t-il dit.

Selon M. Hao, la plupart des personnes qui cherchent un stage en Chine sont des étudiants d'université, et leurs spécialités sont aussi diverses que l'ingénierie, l'économie, les finances et le marketing.

M. Hao a précisé que, en fonction de leur domaine d'études, les étudiants cherchent des expériences différentes. Ainsi, les étudiants en technologie de l'ingénierie souhaitent avoir la chance de participer à des développements de projets, les étudiants en relations publiques veulent eux participer à l'organisation et à la conception d'activités, les étudiants en affaires souhaitent eux être impliqués dans des activités liées au commerce extérieur.

Son entreprise, dit-il, a des relations avec de nombreuses organisations, y compris des établissements d'enseignement supérieur à l'étranger, et plus de 100 entreprises privées ou étrangères, des organisations non-gouvernementales et des organismes de formation linguistique en Chine.
Cao Enyu, Directeur du développement des affaires chez Getin2China Group, une entreprise de services de stage à Beijing, dit que sa société a fait venir près de 300 stagiaires étrangers en Chine cette année, et il pense que ce chiffre devrait dépasser 500 personnes d'ici la fin de cette année.

La politique chinoise en matière de visas permet aux étrangers de rester pour six mois au plus pour faire un stage.

« Nous choisissons les entreprises pour les candidates en fonction de leur spécialité et de leurs souhaits, puis nous arrangeons des entretiens téléphoniques ou en ligne. Si les deux parties parvienennt à s'entendre, les employeurs enverront alors une invitation aux candidats pour faciliter leur demande de visa », a dit M. Cao.

Selon M. Cao, en général, les candidats demandent un visa de stage d'une durée allant de un mois à trois mois, mais ils peuvent prolonger leur stage avec l'autorisation de leur employeur et des autorités de police.

« Ce que nous pouvons faire est de surveiller la date d'expiration des visas des stagiaires étrangers et les aider à prolonger leurs échéances de visa ou changer leur type de visa en fonction de leurs exigences », dit Lin Song, un responsable de la communication à l'administration des entrées et sorties du Bureau Municipal de la Sécurité Publique de Beijing.

« Ils (les stagiaires étrangers) doivent se rendre dans nos bureaux pour leur procédure de visa. Nous rassemblerons leurs informations personnelles quand ils viendront pour le visa, et nous les préviendrons par texto quand leur visa prolongé sera sur le point d'expirer », a t-il dit.

Si les stagiaires étrangers se voient proposer un emploi, ils devront alors changer le type de leur visa, de visa de stage à visa de travail, faute de quoi, ils se verront suspecter de séjour irrégulier en Chine ou de travail illégal, a dit M. Lin.

Selon M. Cao, près de 30% des stagiaires sont recrutés par les entreprises chinoises pour lesquelles ils ont travaillé.

Meng Ling, associé chez Perfect Alliance CPA Partnership, une société de comptabilité de Shanghai, dit qu'ils ont recruté des stagiaires étrangers depuis le début de leurs activités en 2006.

L'entreprise compte actuellement deux stagiaires étrangers travaillant en tant qu'assistants audit, un Britannique et un Singapourien, a t-il dit.

« Les stagiaires étrangers non seulement nous apportent une culture différente, mais ils sont aussi très utiles pour améliorer la communication en anglais au bureau », dit-il. « Nous sommes impressionnés par leur patience et leur soin, qui sont deux qualités plutôt importantes dans notre travail. Et les membres de notre personnel peuvent apprendre ces bonnes qualités auprès d'eux ».

Selon M. Meng, les entreprises comme la sienne, dont les clients sont pour l'essentiel des entreprises étrangères, recrutent toutes des stagiaires étrangers.

Gu Lili, Directrice chez International Students Travel Exchange à Beijing, dit que sa société estime que le nombre des stagiaires étrangers en Chine va continuer à augmntre. L'année dernière, son entreprise a aidé plus de 100 étudiants à trouver un stage en Chine.

« Du fait que la Chine maintient une forte croissance économique et que les marchés occidentaux s'affaiblissent, et du fait que les entreprises chinoises deviennent plus ouvertes sur le monde extérieur, de plus en plus d'étrangers vont chercher des stages en Chine », dit-elle.

D'après Mme Gu, un des projets de recrutement dont son entreprise fait a promotion est une fête de la bière dans une résidence de tourisme à Beijing ; prévu au mois d'août, cette manifestation va avoir besoin de quelque 20 stagiaires étrangers pour travailler comme réceptionnistes ou serveurs.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam