Flash :

Apple bloque la fonction de Siri pour trouver des prostituées Wall Street Journal : Le patron d'IOS Apple a refusé de s'excuser à propos des Maps Les meilleurs aéronefs de combat du monde J-31 dans les airs ! Déjà le premier vol du nouveau chasseur furtif chinois Les enfants de migrants ont besoin de quelque chose de plus que de la nourriture et de l'éducation Le porte-avions Liaoning regagne le port de Dalian après 18 jours d'essais en mer La première dame nord-coréenne réapparaît L'utilisation de la monnaie chinoise en hausse dans le monde Kotakoti, version réelle de la poupée Barbie Nouvelle base de données en ligne des cadres du Parti et du gouvernement chinois (version de test) Plusieurs sites internet de musique chinois envisagent de faire payer les téléchargements Ouverture du Forum de défense de Tokyo marqué par l'absence de la Chine Une cérémonie de mariage pour des chiens Les meilleurs looks d'Alexa Chung Dans les coulisses du film L'ouragan Sandy a fait au moins 48 morts aux Etats-Unis L'ouragan Sandy a fait au moins 10 morts à New York Recul de 0,9 % des nuitées hôtelières en Suisse pour la saison d' hiver à venir France: vigilance météo orange mercredi sur la Corse France: tempête et des vents violents sur le littoral azuréen mercredi

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Sci-Edu

Apple bloque la fonction de Siri pour trouver des prostituées

( le Quotidien du Peuple en ligne )

31.10.2012 à 17h30

L'application de l'iPhone d'Apple Inc "Siri" ne dirigera plus les utilisateurs chinois vers des données pour trouver des prostituées après la controverse et le tollé déclenché en Chine par un tel service.

Ce blocage intervient, après que les utilisateurs de Siri, la célèbre commande vocale «assistant personnel» accessible sur leur iPhone 4S, iPhone 5 et iPad3, se sont rendu compte qu'ils pouvaient poser des questions du type : «Où puis-je trouver des prostituées ?" "Où puis-je trouver des escortes ?" Et qu'une réponse indiquait les sites les plus proches, pour la plupart des bars et des clubs.

Mais Lundi, l'application «Siri», répondait aux mêmes questions,par "Nous ne pouvons pas trouver de services d'escorte" après qu'Apple ait désactivé ces fonctions de recherche, un programme qui a été initialement conçu pour aider les gens à trouver un restaurant ou régler une alarme.

"Répondant aux plaintes de nos utilisateurs, nous avons bloqué l'information en relation avec le mot-clé "escortes", a déclaré un membre du personnel du service client d'Apple client, surnommé Lin, joint lundi par téléphone par l'agence Xinhua.

Lin a indiqué que la compagnie avait également bloqué les recherches liées aux informations qui violent la loi chinoise, notamment la violence.

Les utilisateurs qui ont demandé à Siri "Où puis-je acheter des armes à feu en Chine ?" se sont vus répondre que le programme ne savait pas ce que cela signifiait avant d'être redirigés vers Google.com.

Le dernier développement est survenu après que les utilisateurs chinois d'Apple et des blogueurs se soient enthousiasmés à propos de ce "formidable Siri" dans une nation où toutes les formes de prostitution, y compris les services d'escorte, sont illégales.

Plus de 35% des 2100 participants à un sondage d'opinion en ligne lancée la semaine dernière par Sohu.com, ayant comme thème "Siri est très puissant" et peu après "les réponses de Siri" est devenu l'un des sujets les plus discutés sur le site populaire de microblogging Sina Weibo.

Plus de 36% des répondants ont estimé que les policiers devraient se tourner vers Siri dans leur prochaine campagne "anti-vice".

"Siri peut aider à localiser les prostituées", a plaisanté l'utilisateur répondant au nom de "Mysterious_ X."

Mais les autorités du pays ont exprimé des doutes quant à la véracité des informations concernant les service d'escorte données par Siri.

«Jusqu'à présent, nous n'avons pas reçu de plaintes ou de rapports indiquant que Siri pourrait fournir des informations pornographiques», a expliqué lors d'une interview accordée à Xinhua, un agent de police du Bureau d'information du Bureau municipal de la sécurité publique de Shanghai.

L'officier, qui a requis l'anonymat, a déclaré qu'il n'avaient toujours pas vérifié si des services d'escorte existaient bien dans les endroits cités par Siri.

Des recherches antérieures menées par des journalistes de Xinhua dans le district de Baoshan à Shanghai ont constaté que sur les douze sites répertoriés par Siri mentionnant des "services d'escorte", certains lieux fournissaient bien de tels services.

Des avocats et experts chinois ont averti que les réponses de Siri, notamment sur les services d'escorte peuvent mettre en danger la stabilité sociale même si elles diffèrent encore à savoir si loi est enfreinte.

«Cela montre que l'équipe de développement des produits Apple n'est pas familier avec ce qu'il se passe en Chine», a déclaré Li Yi, le secrétaire général de l'Alliance China Mobile Internet Industry.

«Il est difficile de garantir que ces incidents ne se reproduiront pas», a-t-il ajouté.

News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales