Flash :

Les micro-blogs, des outils efficaces d'information du public par le Gouvernement Une ville pittoresque en Chine devenue la maison de plusieurs étrangers Beijing en tête du palmarès des embouteillages L'entraîneur en chef pour le programme spatial habité de Chine fait part des derniers développements Sandy et le changement climatique Découverte des poils d'un « yéti » en Sibérie Premiers découverte étonnante de Curiosity : le sol de Mars est semblable au basalte d'Hawaii ! Un show Tv italien qui cartonne nous fait découvrir un autre Ronaldo Les médias étrangers passent en revue les progrès faits la Chine ces dix dernières années Un crocodile attaque un zèbre Kenya : objets artisanaux en pierre de Kisii La Bulgarie va organiser un référendum sur la construction de nouvelles centrales nucléaires Obama promet une aide immédiate aux sinistrés de l'ouragan Sandy L'Iran nie mener des cyber-attaques contre l'Occident Le PM britannique perd le vote parlementaire sur le budget de l'UE En images: le centre de presse du 18e Congrès national du PCC Plus de la moitié des Américains prévoient une réélection du président Obama (sondage) La Chine cherchera à renforcer la coopération lors du Dialogue Asie-Europe L'armée soudanaise nie avoir lancé des raids aériens contre les rebelles au Kordofan-Sud Côte d'Ivoire: la Commission électorale promet des élections locales inclusives

Beijing  Ensoleillé  15℃~3℃  City Forecast
Français>>Sci-Edu

L'entraîneur en chef pour le programme spatial habité de Chine fait part des derniers développements

( Xinhua )

01.11.2012 à 16h13

Les astronautes chinois s'entraînent actuellement aux techniques d'amarrage spatial manuel et suivent un entraînement physique pour se préparer aux missions du programme spatial habité du pays prévues l'année prochaine, a annoncé mercredi son concepteur en chef et le premier astronaute de la Chine.

Zhou Jianping a indiqué lors de la deuxième conférence académique sur les vols spatiaux habités à Changsha, capitale de la province centrale du Hunan, que les préparatifs pour les missions post-Shenzhou-9, lancés en juin, avançaient à grande vitesse.

La Chine projette d'envoyer encore une fois des astronautes vivre et travailler dans le module Tiangong-1 afin de "vérifier davantage les technologies assurant la vie des astronautes dans l'espace, les capacités de travail dans l'espace des êtres humains ainsi que certaines technologies clés pour la future station spatiale de la Chine", a-t-il expliqué.

Tiangong-1 a été envoyé dans l'espace en septembre 2011. Il s'est amarré avec le vaisseau spatial inhabité Shenzhou-8 en novembre dernier, puis avec Shenzhou-9 en juin cette année, testant les manoeuvres chinoises d'amarrage spatial.

La Chine envisage de construire sa propre station spatiale vers 2020. La "station spatiale de style chinois", aura pour objectif de mener des missions d'exploration spatiale et de recherches scientifiques, a-t-il ajouté.

"Notre objectif est d'établir une station spatiale de niveau international satisfaisant les besoins en expérimentations scientifiques et tests technologiques", a fait savoir M. Zhou.

Plus de 200 universitaires, érudits, ingénieurs et experts dans les secteurs liés à l'espace ont participé à la conférence bisannuelle de trois jours à Changsha.



News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales