Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 30.07.2007 09h50
Parc aquatique de Shunyi : torrents et eaux calmes en un même lieu

Le Parc aquatique olympique de Shunyi, qui abritera les compétitions de canoë-kayak, innove par la proximité des deux zones d'eaux agitées pour les épreuves de slalom et d'eaux calmes, qui ne sont situées qu'à quelques dizaines de mètres l'une de l'autre. Les athlètes pourront bénéficier de ce système qui évitera de long transports vers les différents sites de compétitions.

Lors des Jeux olympiques d'Athènes en 2004, les sites de compétitions de canoë-kayak slalom et en eaux calmes étaient distantes de 45 km, la logistique complexe d'une telle organisation a décidé les organisateurs des JO de Beijing a tout réunir en un même lieu.

Au tout début de la conception, les architectes étaient venus sur le site de Shunyi pour inspecter les lieux. Lors de l'inspection, ils se sont aperçus qu'une distance excessive entre les sites des deux épreuves pouvaient compliquer considérablement le transfert des athlètes, et que le coût de la construction de deux infrastructures distinctes était bien plus élevé. Dans l'esprit d'innovation olympique, il a été décidé de rassembler torrents et eaux calmes en un même lieu.

Pour ceci, la zone d'eaux calmes utilise un système de pompage. Six pompes ont été installées pour toute la zone, dont quatre fonctionneront simultanément, avec deux pompes de réserve. Elles serviront à créer un mouvement de renouvellement de l'eau entre l'arrivée et le départ, situé six mètres plus haut. Le débit ainsi permis atteint 12 à 18 mètres cube par seconde.

Avant les JO de 2008, l'installation tout juste terminée sera étrennée à l'occasion des compétitions sportives de Bonne Chance à Beijing.

Source: BOCOG



Adresse email du destinataire


 Liu Qi appelle les divers milieux de la capitale à conjuguer leurs efforts en vue de mieux accomplir les préparatifs des JO de Beijing

 Début des répétitions des pom pom girls olympiques

 La rampe pour voilier des compétitions de voile de Bonne Chance à Beijing bientôt terminée

 L'équipe nationale de tir de Chine s'entraîne au Hall de tir de Beijing

 199 personnes engagées au centre des cérémonies d'ouverture et de clôture des JO de Beijing

 Les installations olympiques seront approvisionnées en eau recyclée

 « Nid d'oiseau » : achèvement de la structure en béton armé et de l'ossature en acier

 Le stade du centre olympique de Tianjin fera figure de symbole

 JO Beijing : expérimentations pour éviter d'éventuelles pluies lors de la cérémonie

 Le Centre sportif olympique de Shenyang a passé son baptême du feu
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.