Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 18.02.2008 09h09
Rogge : le CIO est une "association sportive, non politique"

Le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, a minimisé vendredi la controverse provoquée par la décision du metteur en scène hollywoodien Steven Spielberg de ne plus travailler pour les jeux Olympiques 2008 de Beijing en tant que consultant artistique.

Le CIO est une "association sportive, non politique", a-t-il souligné sur la chaîne d'information France 24.

Il n'est pas question pour le CIO de jouer un rôle politique, a affirmé M. Rogge, ajoutant qu'il n'était pas inquiet d'un boycott des JO de Beijing, "parce que la plupart des hommes d'Etat savent bien que les boycotts ne punissent que ceux qui boycottent".

Les athlètes qui profitent de cet événement pour des objectifs politiques seront punis, a-t-il mis en garde. M. Rogge a souligné que "personne ne peut appeler le CIO à résoudre les problèmes du monde".

M. Spielberg a annoncé mercredi dernier sa décision, en exprimant sa préoccupation sur des violences perpétrées au Darfour dans l'ouest du Soudan et les attribuant au gouvernement chinois.

"Son absence n'affectera pas la qualité des Jeux. Les Jeux de Beijing sont beaucoup plus forts que les individus", a indiqué le président du CIO.

Créer des liens entre le problème du Darfour et les JO ne profite à rien et va à l'encontre de l'esprit olympique qui sépare le sport de la politique, a pour sa part commenté le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Jianchao, jeudi.

"C'est compréhensible, s'ils ne comprennent pas la politique du gouvernement chinois sur le Darfour. Mais s'ils sont politiquement motivés, nous ne l'acceptons pas", a-t-il martelé.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Tournoi d'Anvers : Li Na et Henin en demis, Schnyder et Hantuchova éliminées

 Retransmission télévisuelle en chinois aux Etats-Unis des prochains Jeux Olympiques de Beijing

 Plus de 930 000 personnes se portent volontaires aux J.O. de Beijing

 La Coupe du monde de plongeon aura lieu au Centre national de natation

 Liu Xiang : « Je suis désavantagé par rapport à Robles »

 L'équipe chinoise d'équitation prépare activement les JO de Beijing

 La Zambie et le CIO signent un accord sur la construction d'un  complexe sportif

 CIO: le Norvégien Gerhard Heiberg réélu au comité exécutif
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.