Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 21.04.2008 09h02
L'Ambassadeur de France en Chine souhaite que des médias français aient une vision plus équilibrée et réaliste des JO de Beijing

"C'est vrai qu'il y a des mots blessants" (dans des reportages français sur le relais de la flamme olympique à Paris et les émeutes au Tibet), a avoué vendredi l'Ambassadeur de France en Chine Hervé Ladsous, ajoutant que "l'on peut le regretter".

Selon Ladsous, la presse française qui a une totale liberté d'expression emploie aussi souvent des mots négatifs concernant le président, le Premier ministre et le gouvernement français.

Il a dit qu'il était regrettable lors d'un point de presse vendredi après-midi que certains mots employés par des médias français aient blessé les sentiments du peuple chinois.

L'ambassadeur espère que ces média français adopteront une vision plus équilibrée et réaliste vis-à-vis des JO de Beijing.

Par ailleurs, il a fait remarquer qu'il y avait des articles français parlant positivement de la Chine. Par exemple, des média français ont critiqué la tentative d'arrachement de la torche par un militant pro-tibétain de la main de la porteuse handicapée chinoise Jin Jing à Paris.

Ladsous a condamné les gens qui ont commis des actes illégaux et violents lors du parcours de la flamme olympique dans son pays. Il a aussi exprimé le souhait d'avoir un rendez-vous avec Jin Jing, pour lui dire son regret.

Parallèlement, il a souligné que la France soutenait les JO de Beijing et s'interdisait de faire pression sur la Chine à l'occasion de cet évènement sportif.

Enfin, il a réitéré que les Jeux ne devaient pas être politisés, tout en souhaitant le succès des JO de Beijing.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Premier ministre thaïlandais: la perturbation du relais de la torche olympique est intolérable

 Ban Ki-moon s'oppose à la politisation des JO

 Président vietnamien: le relais de la torche olympique de Beijing sera un succès

 Le "Nid d'Oiseau" accueillera pour la première fois des sportifs et des spectateurs

 Environs 180 militants "pro-indépendance du Tibet" ont été arrêtés en Inde

 Lenovo devient un partenaire des Jeux paralympiques de Beijing 2008
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.