Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 28.04.2008 08h55
JO-2008 : la Commission des athlètes du CIO dit non à tout boycott (PAPIER GENERAL)

Après un débat jeudi soir à Laussane en Suisse, la Commission des athletes du Comité international olympique (CIO) a fermement dit non à tout boycott des Jeux Olympiques, démarche qu'elle a jugé "inutiles et absurdes ".

"Nous sommes de tout coeur convaincus que les boycotts sont inutiles et absurdes et ne servent qu'à blesser les athlètes", ont déclaré les porte-paroles des sportifs au sein du CIO dans un communiqué, qui ont donné une réponse claire au caractère inconvenant que revêtent la manipulation des athlètes et leur utilisation à des fins politiques.

Depuis certains temps, notamment après les perturbations du relais de la flamme des JO de Beijing à Londres puis à Paris, des organisations ou individus ont lancé l'idée de boycotter cet événement sportif, idée qui ont provoqué une certaine confusion parmi les milieux sportifs.

"Les JO sont une manifestation qui permet aux athlètes de tous les pays de nous montrer le monde tel qu'il peut l'être lorsqu'hommes et femmes se rassemblent pacifiquement pour mettre en exergue leurs points communs plutôt que leurs differences", a indiqué la Commission composée d'athlètes en activité et d'anciens athlètes, qui prend en charge la liaison entre les sportifs et le CIO.

"Il est encourageant pour nous de constater que la plupart des gouvernements et organisations à travers le monde sont conscients de l'inutilité des boycotts", ont observé les membres de la Commission.

Bon nombre de gouvernements et de personnalités ont déjà exprimé leur soutien aux JO de Beijing et condamné les actes visant à perturber le périple de la flamme olympique et politiser cet événement sportif.

"Les cérémonies olympiques sont pour les athlètes (...) Le fait que des chefs d'Etat et de gouvernement et des ministres des sports soient présents aux côtés du public dans le stade est un témoignage du soutien apporté à ces athletes", selon le texte.

"Le relais de la flamme, qui annonce les Jeux et symbolise nos valeurs et nos rêves, n'a pas joui de la sérénité qu'il méritait. Et nous en sommes sincèrement peinés", ont regretté les porte- paroles des athlètes.

"Les mouvements violents de protestation qui ont accompagné le passage de la flamme olympique sont totalement contraires aux valeurs que véhicule la flamme. Cette flamme, qui n'appartient à aucune nation mais bien à la planète tout entière, représente les valeurs olympiques et rien de plus. A ce titre, son passage devrait se faire paisiblement. Nous ne voulons pas la voir maltraitée ni exploitée", ont souligné les représentants des sportifs au CIO.

L'Ukrainien Serguei Bubka, président de la commission des athlètes du CIO, a déjà mis en garde contre toute démarche visant un boycott des JO-2008, en rappelant son expérience personnelle de 1984 lorsque l'ex-Union soviétique a boycotté les JO de Los Angeles en représailles contre un boycottage américain des JO de Moscou en 1980.

"En 2001, le CIO a choisi d'attribuer à Beijing (Chine) l'organisation des JO-2008. Nous estimons que les raisons qui ont abouti à ce choix étaient fondées à l'époque et qu'elles le sont toujours aujourd'hui", a martelé la Commission.

Les membres de cette commission a émis leur espoir que "le sport a contribué à une amélioration de la compréhension entre la Chine et le reste du monde, et vice-versa".

"Nous sommes persuadés aujourd'hui comme en 2001 que Beijing 2008 connaîtra un énorme succès, accordant à Beijing et à la Chine la possibilité de léguer un héritage positif qu'ils seront à même de gérer et de conserver", ont conclu les représentants des athlètes.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 CIO : les principaux points du communiqué de la Commission des athlètes (ENCADRE)

 Arrivée de la torche olympique à Tokyo

 La Chine et l'Espagne s'engagent à promouvoir les Jeux Paralympiques

 Le nageur français Alain Bernard se qualifie pour les JO de Beijingsur 100 m nage libre

 La flamme olympique quitte Canberra pour Nagano

 JO-2008 : l'énorme foule couronne le succès du relais de la torche à Canberra
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.