Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 30.06.2008 09h06
Chine: les sites abritant les JO de Beijing sont prêts

Le stade national de Chine, mieux connu sous le nom de "Nid d'oiseau", est désormais opérationnel, marquant ainsi l'achèvement de la construction des 37 sites qui doivent abriter en août prochain les Jeux Olympiques de Beijing.

"Le Nid d'oiseau est le site des JO achevé en dernier, mais aussi le meilleur", a indiqué Tan Xiaochun, commandant en chef de ce projet.

Le stade, où se dérouleront, entre autres, les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques, des matchs de football et certaines activités des Jeux Paralympiques, occupe une superficie de 20,4 hectares et compte 91 000 sièges.

Conçu par les vainqueurs du prix de Pritzker Herzong & DeMeuron (suisses) et l'architecte chinois Li Xinggang, le Nid d'oiseau a été sélectionné parmi des dizaines d'autres projets, lors d'un concours international tenu en 2003.

Ce projet figure également parmi les 100 projets architecturaux les plus influents élus par la revue Times début 2008.

D'un coût de 500 millions de dollars, la construction de ce stade représentait cependant un sérieux défi. Li Jiulin, ingénieur en chef du projet, a confié à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) que ce projet, de loin le plus difficile de sa carrière, l'avait beaucoup préoccupé.

En plus d'équipements modernes et confortables, ce stade jouit également d'un système d'énergie solaire installé sur le toit de son guichet, ainsi que d'un système de récupération d'eau de pluie capable de traiter 58 000 tonnes de précipitations par an.

Source: BOCOG



Adresse email du destinataire


 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei (6)
 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei (5)
 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei (4)
 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei (3)
 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei (2)
 Fin du relais de la Flamme olympique à Zhongwei
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.