Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 10.10.2008 13h37
J.O. de Beijing : la décision du CIO concernant le réexamen antidopage est tout à fait normale

Zhao Jian, Directeur Adjoint de l'Agence chinoise de lutte contre le dopage (ACLD) et Directeur du Centre de contrôle antidopage des Jeux Olympiques de Beijing, a déclaré le 9 courant lors d'une interview accordée à des journalistes, que la décision prise par le Comité international olympique (CIO) au sujet du réexamen antidopage est tout à fait normal, que cette mesure n'est pas dirigé contre les Jeux Olympiques de Beijing et que cela ne produira aucunement un effet négatif sur le travail de contrôle antidopage effectué lors de ces Jeux, rapporte le quotidien « Jinghua Times ».

Zhao Jian a fait remarquer que d'après la pratique internationale, l'ensemble des échantillons devrait être stockés et conservés pour une durée de huit ans et que la décision du CIO de les transférer pour réexamen est entièrement logique et naturel, car c'est ce qu'on doit faire lorsqu'on découvre un nouveau type de stimulant et la mesure de réexamen n'est pas dirigé contre les J.O. de Beijing. Il a ajouté qu'il n'est pas encore décidé de la date exacte d'envoi des échantillons au CIO, mais que sûrement ce sera dans les prochains jours.

Zhao Jian a poursuivi en disant que le produit incriminé serait une EPO (érythropoïétine) de troisième génération, la CERA (Continuous Erythropietin Receptor Activator) et que ce type de dopage génétique pourrait être utilisé pour la première fois aux Jeux Olympiques de Beijing. On a eu des soupçons, mais à ce moment-là on ne pouvait déterminer le cas, car cette EPO de troisième génération était mise sur le marché il y a un an et demi seulement et ne figue pas encore sur la liste des stimulants établie par le CIO.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 JO-2008 : la Commission des athlètes du CIO dit non à tout boycott (PAPIER GENERAL)
 CIO : les principaux points du communiqué de la Commission des athlètes (ENCADRE)
 Des lycéens chinois jouent au CIO
 M. Spielberg est critiqué par des Chinois, mais ses films toujours admirés
 Rogge : le CIO est une "association sportive, non politique"
 La Zambie et le CIO signent un accord sur la construction d'un  complexe sportif
 CIO: le Norvégien Gerhard Heiberg réélu au comité exécutif
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.