Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sports
Mise à jour 05.11.2008 11h27
Un meilleur goût pour les agriculteurs chinois dans le sport

Les 6e Jeux Nationaux des Agriculteurs de Chine, qui se sont terminés le 1er novembre, c'est l'unique événement sportif pour les paysans, et il a montré l'énorme changement du mode de vie de la population rurale en sept jours de son déroulement.

"Quand j'étais jeune, je n'avais pas le temps de faire du sport, car à ce moment-là, nous étions pauvres et nous devions travailler dans les champs tous les jours pour joindre les deux bouts. Mais maintenant, les choses ont changé", a déclaré Song Zhaodi âgée de 72 ans, qui a amené son petit-fils pour regarder la compétition de lutte chinoise au Gymnase Qiaoxiang.

Les Jeux qui viennent de s'achever, avec leurs débuts en 1988, ont vu participer environ 3 500 athlètes en provenance des 32 provinces, municipalités et régions autonomes, y compris Taiwan. Hong Kong et de Macao ont également envoyé des délégations pour observer ce rendez-vous quadriennal.

Les athlètes se sont inscrits aux Jeux par Internet.

"Mon fils m'a inscrit sur ce site web et c'est une chance pour moi d'être ici", a déclaré Xin Jinyi, qui a concouru dans la course de plantation de 60 mètres. "C'est spectaculaire de voir les agriculteurs de toute la Chine à planter des semis".

"Notre serveur a explosé car il y avait tellement de gens qui voulaient s'inscrire", a déclaré Wang Xiangkun, secrétaire général de la délégation du Hebei. "Certains paysans ont même trouvé notre adresse et sont directement venus dans notre bureau. Ils veulent tous participer aux Jeux nationaux des Agriculteurs de Chine."

Certains agriculteurs ont même dépensé de l'argent pour ce long voyage afin d'encourager les athlètes. Après que la délégation-hôte du Fujian a remporté le premier bateau-dragon d'or, l'équipe d'encouragement a été aussi contente que le champion.

"Plus de 100 villageois sont venus pour applaudir notre équipe de bateau-dragon. Nous avons payé tous les frais par nous-mêmes", a déclaré à la presse le chef de l'équipe d'encouragement. "Nous avons suivi le bateau-dragon jusqu'aux provinces du Guangdong, Jiangxi et Sichuan. Nous les avons vus participer dans les matches et c'était aussi une chance pour nous de voyager. Nous sommes riches maintenant et n'avons pas à nous soucier des problèmes quotidiens ".

La vie a tellement changé que certains sports conçus pour les Jeux nationaux des Agriculteurs de Chine semblent être dépassés maintenant. Dans les épreuves de cyclisme, tous les vélos utilisés sont des vélos que les gens ordinaires ont utilisés dans leur vie quotidienne. Mais les cyclistes ne sont plus familiers avec ce modèle surtout que la plupart du public s'était déplacée en motos ou voitures pour regarder les Jeux.

"Nous roulons en moto chez nous", a dit un athlète. "Les motos sont utilisées maintenant à la place des bicyclettes comme moyens du transport grâce à une meilleure qualité des routes et l'augmentation de nos revenus".

Pendant la course de plantation, certains athlètes ne pouvaient même pas mettre le plant en plastique dans les trous sur le terrain.

"Ce n'est pas que nous sommes de faux agriculteurs. La vérité, c'est que nous utilisons tout un tas de machines agricoles pour le faire", a déclaré Zhang Ping de la délégation du Shandong. "Aujourd'hui, il n'est pas nécessaire pour les agriculteurs de planter de leurs propres mains. Des machines font la plupart du travail. J'avais l'habitude de cultiver des plantes avec mes mains, mais maintenant j'ai presque oublié comment faire."

Cao Pileng du village de Qiancai (Quanzhou) se rendait en voiture regarder les matches de basket-ball hommes tous les jours.

"Ce n'est pas parce que tous les matchs sont gratuits, c'est juste que j'aime jouer au basket-ball", a déclaré Li. Après la réforme et l'ouverture, la famille de Li s'est occupée de l'élevage des plantes marines et a fait fortune. Il a commencé à jouer au basket-ball et allait souvent regarder les matchs de Xunxin Fujian, une équipe de la Ligue chinoise de basket-ball. Il s'est toujours considéré comme agriculteur, mais il a aussi admis que son mode de vie était presque identique aux citadins.

Fan Liwei représentait la province du Sichuan dans la compétition de badminton. Cependant, elle vit maintenant dans la ville et possède une boutique d'équipement sportif. Fan a quitté la zone rurale il y a plusieurs années, cherchant un emploi en ville. Même si elle a sa propre entreprise en ville maintenant, la plupart de sa famille vit encore à la campagne.

Des millions d'agriculteurs chinois ont afflué dans les villes pour gagner leur vie depuis quelques années et il est maintenant assez difficile de les différencier des citadins. Avec une telle tendance, les Jeux réguliers pour les agriculteurs qui sont uniques au monde deviendront l'histoire dans l'avenir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Hu Jintao veut une réelle application, sur le terrain, des politiques en faveur des agriculteurs
 Le revenu en argent liquide des agriculteurs chinois en hausse de 10,3% au premier semestre
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.