100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 18.11.2009 16h23
Foobtall : les fans algériens se ruent au Soudan pour le match Algérie-Egypte prévu mercredi

On a constaté mardi une accélération des flux de supporters algériens vers Khartoum, capitale soudanaise, où le match Algérie-Egypte de qualification au Mondial 2010 aura lieu mercredi.

Un concours financier de l'Etat algérien a été apporté au transport de quelque 9.000 supporters par la compagnie Air Algérie, soutenue, "le cas échéant", par des avions de transport de l'Armée nationale populaire, selon un communiqué du gouvernement algérien.

Les départs se multiplient à un rythme effréné vers la capitale soudanaise où, selon ses autorités locales, un plan de sécurité a été mis en place et des aménagements pour la circulation automobile ont été opérés pour assurer le bon déroulement de cet évènement sportif.

A Alger, les supporteurs algériens poursuivent mardi leur manifestations dans les rues en signe de soutien à l'équipe nationale de football. Des milliers de personnes se sont rassemblées devant la Grande Poste, au centre ville d'Alger.

A Khartoum, le président soudanais Omar Hassan el-Bachir a reçu mardi le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, et le président de la Fédération algérienne de football ( FAF), Mohamed Raouraoua, selon l'agence de presse algérienne APS.

Lors de l'audience, le président soudanais a exhorté les responsables sportifs algériens et égyptiens à "faire montre de sportivité".

Le président soudanais a aussi reçu le président du Conseil des sports égyptiens et le président de la Fédération égyptienne de football.

Par ailleurs, l'APS a rapporté mardi que le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Abou El Gheit a accusé des "parties étrangères" de tenter d'aggraver le différend entre l'Egypte et l'Algérie.

"Nous soupçonnons l'existence de parties étrangères qui tentent de semer la discorde entre les deux parties", a affirmé M. Abou El Gheit dans une déclaration à la presse.

M. Abou El Gheit a fait part de sa conviction que des médias étrangers voulaient tirer profit de cette tension entre les deux pays.

Il a souligné avoir convenu avec son homologue algérien, Mourad Medelci, de la nécessité, pour les médias des deux pays, d'adopter des attitudes positives visant à mettre fin à la tension et à maîtriser la situation, ajoutant avoir reçu des "assurances de son homologue algérien quant aux mesures prises par les autorités algériennes pour assurer la sécurité des Egyptiens se trouvant en Algérie".

Il a affirmé avoir obtenu de M. Medelci que les autorités algériennes oeuvreront à assurer la sécurité des Egyptiens.

Le chef de la diplomatie égyptienne a d'autre part noté que "le gouvernement égyptien n'a aucunement l'intention d'encourager les sociétés égyptiennes à délocaliser leurs investissements d'Algérie ".

L'Algérie et l'Egypte mènent toutes deux le grouvpe C avec 13 points chacune après le match de samedi dernier au Caire, qui s'est soldé par la victoire des Egyptiens. Cette situation a rendu nécessaire l'organisation d'un match barrage pour connaître le dernier qualifié à la Coupe du monde 2010, paour la zone Afrique.


Coupe du monde de football Afrique du Sud 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse des IDE en Chine en octobre
Le président chinois appelle à la réforme de l'APEC pour renforcer l'efficacité de la coopération
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore