100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.01.2010 16h40
Changement de la CAN 2016

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) a été un premier essai de la Confédération africaine de Football (CAF), ayant à sa tête son Président Issa Hayatou, en vue de conditionner de football africain dans son ensemble et la « révolution d'orange » de ce dernier est déclenchée avec la levée complète des rideaux. En tant que répétition la plus importante pour la Coupe du Monde 2010 qui se tiendra prochainement en Afrique du Sud, le football africain est en train de faire ses adieux au passé obscur qui a plongé le territoire africain dans l'oubli et son avenir est rempli de la couleur d'orange qui signifie l'espérance.

Une toute nouvelle CAN en 2010.

Pourquoi l'orange, cette couleur indique le nom du sponsor qui finance et parraine la présente CAN -- la société France Télécom / Orange France, premier opérateur français de téléphonie mobile. Occupant la cinquième place mondiale, Orange France, dont le nombre d'usagers a dépassé 190 millions l'année dernière, a réalisé des chiffres d'affaires dont le montant se chiffre à plus de 60 milliards d'euros. Après CAN 2008, la CAF a décidé de se servir de la Coupe du Monde 2010 de l'Afrique du Sud pour améliorer totalement l'environnement hardware et software du football africain et faire en sorte que ce dernier soit élevé à un niveau beaucoup plus supérieur. Son objet vise en plus à accaparer complètement le marché africain. Orange France, qui a triomphé de la Société MTN et du Groupe Vodafone, est devenu la force motrice financière de la réorganisation de l'ensemble du système de football africain.

Il a été décidé officiellement en juillet 2009 que le parrainage de la CNA sera assuré par Orange France qui auparavant a déjà sponsorisé avec succès la Ligue des champions CAF, la Coupe CAF et la Super coupe africaine. Suite à la CAN, Orange France a réussi en outre à devenir le sponsor de des Championnats africains et Championnats juniors africains U20. En tant qu'une partie du contrat de sponsorisation, à partir de janvier 2009, tous les matchs relevant de la CAF ont changé de symbole en adoptant un tout nouveau et l'emblème orange de la Société française s'y fait remarquer de façon impressionnante, marquant par là le tout nouveau départ du football africain. Auparavant, il y a eu toujours de grandes difficultés pour trouver des sponsors qui satisfassent aux conditions de la CAN. Bien que Nokia, la société de téléphonie mobile locale MTN et Coca Cola ont été contacté, mais il n'y a jamais eu un succès d'une telle ampleur dans le conditionnement tous azimuts de la CAN. Cette fois-ci, Orange France a conclu d'un seul coup le contrat de sponsorisation pour une durée de huit ans et elle se charge totalement de la retransmission télévisuelle et de la transmission en direct par mobile de tous les matchs de la CAN.

Il n'y a pas seulement Orange France, l'équipementier allemand Puma est également une partie importante de la « stratégie pour une nouvelle Afrique » établie par la CAF. Après la Coupe d'Europe 2004, Puma qui se sentait impuissant dans sa concurrence en Europe avec Nike et Adidas, il s'est tourné alors vers l'Afrique où il concentre toutes ses forces pour y réussir.

Lors de la Coupe du Monde 2006, Puma a dépassé pour la première fois ses rivaux Adidas et Nike en sponsorisant huit équipes. Bien qu'il s'est relâché un peu pour la présente Coupe mondiale, mais il a tout de même réussi à monopoliser le marché africain. Parmi les seize équipes il en parraine neuf sans compter les deux puissantes équipes du Maroc et du Sénégal qui n'ont être qualifiées pour la finale en raison du comportement anormal de leurs joueurs. La FIFA (Fédération internationale de Football Association) et la CAF se sont rendu compte en même temps de l'intérêt accordé par Puma au football africain et dans le programme de développement ultérieur défini pour ce dernier, celui-ci y occupe une place importante et y figure en premier plan. Lors de la Coupe d'Angola, Puma a financé les programmes en direct de la chaîne de sport de la télévision européenne, ce qui a permis aux Européens de mieux connaître le football africain qui évolue rapidement dans le bon sens.

Egalement au moment de la tenue de la Coupe mondiale 2006, le volume de vente des produits sportifs du Puma représentait alors une quote-part de 12% seulement dans le volume mondial. En 2009, sa vente a doublé et d'après son projet, 2010 sera l'année où ses ventes et ses chiffres d'affaire vont monter en flèche. L'Afrique est le premier continent qui a réussi à conditionner son football avec le soutien conjoint d'un seul fabricant de mobile et d'un seul équipementier d'articles de sport et pour la FIFA ce sera une importante bataille à livrer pour arracher de grandes parts sur le marché mondial de football. L'Afrique est peuplée de 1,1 milliard d'habitants, tandis que le taux de généralisation du mobile y est inférieur à 30% et que seulement treize pour cent des habitants possèdent leur propre équipement de sport, y compris habits, matériels et équipements. En tant que le dernier marché potentiel, l'Afrique recèle une potentialité absolue alléchante, malgré qua sa situation actuelle n'est pas tellement satisfaisante.

La CAN défie la tradition.

A chaque fois de l'arrivée du mois de janvier des années paires, la CAN provoque le mécontentement et les protestations des clubs de football européens, car la Ligue des champions de l'UEFA se déroule en même temps et que les deux parties s'arrachent les joueurs africains. A cet effet, le Président de la FIFA Joseph Sepp Blatter et le Président de la CAF Issa Hayatou ont déclaré ouvertement qu'il faut profiter de l'occasion offerte par le nouvel conditionnement du football africain en 2009 pour qu'il s'intègre complètement dans le courant cadre du football international. De son côté, Joseph Blatter envisage de faire en sorte qu'à partir de 2016, la CAN connaîtra un changement officiel qui fera qu'il sera tenu en été, ce qui lui permettra de synchroniser avec l'ordre du jour des matchs des équipes nationales du monde entier.

En ce qui concerne l'Afrique, c'est une décision qui la gêne énormément en raison des conditions naturelles climatiques : le mois de juin est justement dans la saison des pluies dans les régions de l'Afrique équatoriale et ce moment-là ne convient pas du tout à la tenue de matchs. Mais d'après l'idée du Président de la FIFA, la probabilité de la tenue de la CAN en Afrique noire est faible et presque nulle. Quant aux régions de la côte de la Méditerranée et de l'Afrique australe dont le climat est relativement tempéré et bon, il n'y a pas de grande différence entre janvier et juin. De plus, il n'est pas écarté que la CAN aura lieu aux années impaires. Pour ce qui est de la présente Coupe du Monde qui est remplie d'une forte odeur africaine dans toute l'histoire du football international, Blatter souhaite tout naturellement qu'elle soit profitable au football africain qui pourra saisir cette occasion pour changer complètement son aspect arriéré. Issa Hayatou qui était encore son ‘ennemi' il y a trois ans est maintenant du même avis que lui en ce qui concerne l'amélioration de l'image du football africain. Et c'était justement Issa Hayatou qui a fait personnellement des démarches auprès d'Orange France pour qu'elle accorde son soutien financier à plusieurs associations africaines de football, dont celles de la Côte d'ivoire, du Cameroun, du Sénégal, du Botswana et de la Guinée.

En décembre dernier, Orange France a sponsorisé CECAFA en lui accordant 175.000 dollars US pour lui permettre d'organiser les championnats de football dans les régions de l'Afrique du Centre et de l'Afrique orientale qui sont en fait les régions les plus pauvres de toute l'Afrique. Le programme de développement de la FIFA n'a pu être appliqué dans ces régions où il n'a obtenu que des succès infimes. Avec l'aide d'Orange France et de Puma, ces régions pauvres, dénuées et arriérées pourront devenir un nouveau point de départ du football africain. La Coupe du Monde 2002 a agrandi le territoire du football international en lui apportant ce nouveau marché de l'Extrême Orient africain. Quant à Joseph Blatter, il espère que la Coupe du Monde qui aura lieu cette année en Afrique du Sud pourra une fois de plus apporter à la FIFA une terre vierge qu'elle pourra défricher par la suite. De toute évidence, la CAN qui se tiendra à l'Angola pour faire de la publicité préparatoire. D'après ce qu'en pense le Président de la FIFA, la prochaine CAN offrira à l'Afrique une occasion pour lancer un défi à l'ancien ordre tradition du football africain.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Une nouvelle vague de froid arrive sur la Chine avec encore plus de chutes de neige dans les jours à venir
Chine : Le revenu touristique serait en hausse de 9% en 2009
La France commence à envisager sérieusement la réalité chinoise
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise