Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 11.01.2010 16h11
CAN : Le Togo se retire de la compétition après une attaque qui a fait 3 morts

Le bus de l'équipe nationale de football togolaise a été attaqué par une bande armée le 8 janvier à Cabinda, en Angola et a fait 3 morts jusqu'à présent. De nombreux évènements se sont succédés tels qu'Obilalé serait "revenu à la vie" et que le milieu de terrain de Manchester United Adebayor aurait quitté l'équipe et voudrait se retirer de la Coupe d'Afrique des Nations.

1. Le bus du Togo mitraillé

Le bus de l'équipe nationale de football togolaise a été mitraillé par une bande armée au moment où il se rendait en Angola pour participer à la Coupe d'Afrique des Nations le 8 janvier à Cabinda, en Angola. Cette attaque a fait neuf blessés, a confirmé la Fédération togolaise de football. Le milieu de terrain de Manchester United Adebayor était aussi dans le bus à cette occasion et n'a heureusement pas été blessé.

2. Le CAF ne comprend pas pourquoi les Togolais n'ont pas pris l'avion pour se rendre en Angola


Après la fusillade, la Confédération africaine de football a déclaré que le Togo n'avait pas observé le règlement indiquant les équipes ne doivent se déplacer qu'en avion en ajoutant même que s'ils avaient pris l'avion, le drame ne se serait pas produit.

3. Les joueurs togolais veulent partir

Emmanuel Adebayor et sa sélection ont envisagé de ne pas jouer la Coupe d'Afrique des Nations après l'attaque. "Beaucoup de joueurs veulent partir. Ils ont vu la mort de près et veulent retrouver leurs familles. On ne peut pas dormir après ce que l'on a vu. C'est du football et l'une des plus grandes compétitions en Afrique mais je ne pense pas que les gens soient prêts à donner leur vie. Si la sécurité n'est pas assurée, nous partirons."

4. Le bilan a atteint quatre morts, selon des médias

L'attaque a fait un mort et certains blessés sur le coup. Puis deux membres de l'équipe qui avaient été gravement blessés sont morts de leurs blessures. Selon l'AFP, ils s'agit de l'entraîneur adjoint Abalo Amelete et du chargé de communication Stanislas Ocloo. L'Equipe a rapporté plus tard que le gardien Kodjovi Obilalé était mort aussi. Avec le chauffeur angolais du bus, le bilan a atteint quatre morts.

5. Le portier Kodjovi Obilalé est vivant

Le mort du gardien Kodjovi Obilalé était une fausse information, a confirmé son équipier Thomas Dossevi. Il a été transporté par avion dans un hôpital de Johannesbourg et est dans un état stable.

6. Le gouvernement togolais ordonne à son équipe de rentrer

Le 11 janvier, le gouvernement togolais a demandé aux membres de son équipe nationale de rentrer au pays. Malgré l'insistance des joueurs de participer au tournoi pour rendre hommage à ceux qui sont morts, le gouvernement togolais a maintenu sa décision. Les joueurs y ont consenti finalement signifiant aussi que le Togo se retire officiellement de la Coupe d'Afrique des Nations.

7. Le président angolais est déçu par le retrait de l'équipe du Togo

Le président angolais José Eduardo Dos Santos était très en colère après avoir appris le retrait de l'équipe du Togo. " Nous condamnons l'attaque terroriste à Cabinda. Mais la compétition doit être continuée. Je suis vraiment déçu par l'équipe du Togo.

8. La situation embarrassée de la FIFA


Après l'attaque, la Fédération internationale de football a seulement publiéune actualité de moins de 50 mots sur son site immédiatement. Jusqu'à présent, deux fusillades liées à la Coupe du Monde 2010 se sont produites. Le 25 novembre 2009, un joueur australien du nom de Peter qui avait été invité par Beckenbauer pour participer à la cérémonie du tirage au sort pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud est tué par balles sur un terrain de golf de luxe. Le 4 janvier, le président adjoint de la Fédération sud-africaine de football Mohlala est tué chez lui par deux hommes encagoulés.

A l'approche de la Coupe du Monde, plus de meurtres pourraient se produire. Beaucoup de personnes pensent que le choix d'un pays africain par la FIFA en tant qu'organisateur de la Coupe du Monde est une faute.

9. Les voix des différentes parties

La secrétaire d'Etat aux Sports française Rama Yade a condamné la récente attaque contre l'équipe de football togolaise et a exprimé ses condoléances aux victimes.

Le porte-parole de Manchester United Simon a indiqué que Adebayor était en train de quitter l'Angola et n'est pas encore sorti des douleurs et de la peur.

Selon le porte-parole de la RDC, Le Front de libération de l'enclave de Cabinda (FLEC) a été classé comme une organisation terroriste par la République démocratique du Congo (RDC). La République démocratique du Congo, le Congo-Brazzaville et l'Angola ont envisagé d'envoyer conjointement de la police afin d'assurer la sécurité dans les régions concernées.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
tres decue ...
beh je suis aussi de?u pour cette mauvaise nouvelle je crois que la federation ne doit pas...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
Le Yuan est utile pour les transactions commerciales à l'étranger
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme