100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 27.01.2010 14h11
" Si seulement Zheng Jie pouvait parler français "

Après avoir s'être qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, la chinoise Zheng Jie a attiré encore une fois les regards des médias des différents pays. " Si seulement elle pouvait parler français", a dit un journaliste français avec des regrets avant la conférence de presse. Cette jeune chinoise de petite taille a battu plusieurs records qui ont amené beaucoup d'interrogations chez les journalistes étrangers. Bien sûr, Zheng Jie ne parle pas le français. Ce journaliste s'est vu conseiller d'apprendre le chinois. Ce qui le désespère. "Il me faudra au moins dix ans "a-t-il dit.

Selon la règle, on pose d'abord des questions en anglais puis en chinois lors de la conférence de presse. Les journalistes des médias étrangers ont posé des questions l'un après autre. Interrogée sur la prochaine rencontre, Zheng Jie a répondu : " Graf est la joueuse je préfère le plus, Henin est la troisième... ". "Mais qui est la ou le deuxième ? " Les journalistes étaient curieux. " C'est Federer", a dit Zheng Jie.

Les médias étrangers ont appris une autre information personnelle à propos de Zheng Jie - son entraîneur est aussi son mari. Cela a provoqué une nouvelle discution. " En plus de mon mari, j'ai deux autres entraîneurs ", a dit Zheng Jie. Le journaliste qui avait posé cette question a noté sérieusement. Parce qu'il n'avait pas entendu clairement sa réponse à cause du bruit, il a demandé : " Je voudrais vous demander si vous avez bien dit que vous avez deux maris ?" Cette question a provoqué des rires dans la salle.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open d'Australie: Zheng Jie qualifiée pour les demi-finales
Un vice-PM chinois appelle au renforcement des relations économiques avec la Suisse
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse