100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 11.02.2010 15h50
Football : la Chine remporte sa première victoire sur la Corée du sud depuis 32 ans

La Chine a enfin mis un terme à une fâcheuse période de disette de 32 ans face à la Corée du Sud, à qui elle a infligé une cinglante défaite par 3-0 mercredi lors du Championnat de football masculin d'Asie de l'Est.

Le match a été joué sous la pluie. Dès la 5e minute, la Chine a pris l'avantage avec un but de son ailier Yu Hai, âgé de 23 ans et qui a joué dans le championnat néerlandais, reprenant une passe faite depuis le côté droit par son coéquipier Qu Bo.

A la 28e minute, Yang Hao, interceptant une mauvaise passe d'un défenseur sud-coréen, puis passant la balle à Gao Lin, permit à celui-ci d'aller battre le portier Lee Woon-Jae et de doubler la mise.

La Chine aurait même pu prendre un avantage décisif avant la mi-temps si Gao, à la 40e minute, n'avait pas raté son contrôle devant une cage vide.

C'est le milieu de terrain Deng Zhuoxiang qui a définitivement scellé le sort de la rencontre à la 60e minute, en dribblant trois adversaires lors d'une rapide contre-attaque, suivie d'un tir courbe pour un 3-0 aux allures historiques pour la Chine.

Les sud-coréens, handicapés par l'absence du mancunien Park Ji-Sung, ont même manqué l'occasion de sauver l'honneur six minutes plus tard quand le défenseur chinois Rong Hao sauva une balle sur la ligne de but.

Cette victoire est la première en 32 ans remportée par la Chine face à la Corée du Sud en match officiel.

Cette interminable malédiction a souvent été tournée en dérision par les fans de football chinois pour se moquer d'un football chinois aux performances catastrophiques et englué dans les scandales.

Wei Di, le directeur nouvellement désigné du Centre adlinistratif du football chinois, a regardé le match en direct depuis Beijing. Se félicitant de la performance des footballeurs chinois, il a dit « à quelques jours du Nouvel An traditionnel, c'est un merveilleux cadeau fait au peuple chinois ».

Son prédécesseur Nan Yong avait été démis de ses fonctions, étant impliqué dans une enquête sur le scandale des matches truqués.

Le Championnat de football masculin d'Asie de l'Est comprend quatre équipes, la Chine, la Corée du Sud, Hong Kong et le Japon. La Chine, qui avait fait match nul sur un score vierge contre le Japon le 6 février, rencontrera son dernier adversaire, Hong Kong, le 14 février.

[1] [2] [3] [4]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : publication du premier recensement des sources de pollution du pays
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?