100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 12.05.2010 08h32
Mondial-2010 : Patrick Mevoungou, la bataille du milieu de terrain du nouveau présélectionné du Cameroun (PORTRAIT)

Un des trois locaux présélectionnés dans l'équipe du Cameroun pour le Mondial-2010 en Afrique du Sud, Patrick Mevoungou, milieu de terrain évoluant dans le Canon sportif de Yaoundé, devra batailler dur pour obtenir une place dans la liste des 23 joueurs définitivement sélectionnés par le sélectionneur Paul Le Guen.

"J'ai déjà fait la moitié du chemin et je me battrai avec la dernière énergie pour faire partie des 23 qui seront retenus pour défendre les couleurs du Cameroun", a affirmé à Xinhua le jeune jour du Canon sportif de Yaoundé peu après la publication de la liste des 30 présélectionnés mardi à Yaoundé par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Il avait été convoqué le 12 avril pour participer à un stage réservé aux joueurs amateurs à Yaoundé. "Certes, le milieu de terrain du Cameroun est saturé, mais je crois à mes chances comme ceux qui y jouent actuellement avaient cru en les leurs", affirme- t-il.

Dans ce compartiment, il rivalise avec des ténors comme Alexandre Song ou encore Jean II Makoun qui a l'avantage de l' expérience. En quête de confirmation, Landry Nguemo, Eyong Takang Enoh et Georges Mandjeck, ont pour leur part séduit lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en janvier en Angola.

En pleine ascension avec son club, le FC Schalke 04 de la première division allemande, Joël Matip fait lui aussi bonne impression.

Sélectionneur des Lions indomptables amateurs, Marius Omog décrit Patrick Mevoungou, 24 ans, comme "un joueur vif, véloce, avec une lecture du jeu impressionnante, une bonne frappe de balle et une technique individuelle remarquable". Mais, ajoute le technicien, "il n'est pas assez collectif et gagnerait à l'être et à évoluer au plan mental lorsqu'il intègre l'équipe nationale. S'il évacue ces petits défauts, il sera parmi les meilleurs".

Ce portrait est partagé par son entraîneur en club Pierre Njili Ndengue, pour qui le jeune footballeur doit beaucoup travailler pour acquérir de la maturité.

Le jeune Camerounais débute en 1999 dans un centre de formation en football de Yaoundé, "Semences olympiques". Il sort en 2003 auréolé d'une convocation en équipe nationale cadet, d'abord pour jouer les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations, ensuite pour participer à la phase finale de la même compétition au Swaziland.

Il est titularisé lors de cette phase contre la Gambie et l' Ethiopie, aux côtés d'Alexandre Song Bilong (Arsenal, Angleterre), Stéphane Mbia (Marseille, France), Landry Nguemo (Celtic Glasgow, Ecosse), Dany Noukeu (Toulouse, France) et Serge Ngal (Baragon, Espagne), souvent appelés dans la sélection du Cameroun.

Avec ses coéquipiers, il remporte cette compétition, ce qui leur permet de participer à la Coupe du monde des cadets la même année en Finlande. Mais, le Cameroun sera éliminé au premier tour. Remplaçant, Patrick n'avait joué aucun des trois rencontres de poule.

Il rentre au Cameroun après la compétition et est engagé par Asmyr 1er d'Ebolowa (2004-2005), club de deuxième division de la région du Sud Cameroun. Le club réussit la montée en première division, mais Patrick choisit plutôt l'Union de Douala, un des clubs mythiques du championnat national. Son passage à l'Union est de courte durée puisque la même année, il s'envole pour la Macédoine et est engagé par KF Renova, club de D1 de ce pays d'Europe de l'Est. L'aventure sera également de courte durée. Le mal de genou va priver le joueur des stades pendant près de deux ans. Il rentrera au Cameroun pour se faire soigner.

Début 2008, il réintègre Semences olympiques, avant de voyager quelques mois plus tard pour Dalian Shide, club de D1 à Beijing en Chine. Mais à cause d'un mal de genou persistant, il rentre au Cameroun trois jours avant le début des Jeux olympiques de Beijing. Il est recruté par le Canon sportif de Yaoundé en fin d'année après 3 mois repos.

Depuis la saison sportive 2009-2010, Patric a inscrit 8 buts, contre 3 en 2008-2009. Il a fait partie de la sélection A' qui a joué le dernier le Championnat d'Afrique des nations de football ( CHAN) réservé aux joueurs amateurs. Il rêve d'une brillante carrière professionnelle à l'instar de ses idoles Steven Gerard ( Liverpool, Angleterre), Xavi Irnandez et Iniesta (FC Barcelone, Espagne).

La Coupe du monde 2010

Source: xinhua

Commentaire
gars tu es vraiment bon
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un dirigeant chinois observe le grand défilé militaire de la RPDC
Porte-parole : Attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo pourrait endommager les relations sino-norvégiennes
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?