100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 26.05.2010 10h52
Mwepu Ilunga: "La FIFA aurait dû nous inviter à la Coupe du Monde en Afrique du Sud" (INTERVIEW)

Un des plus grands défenseurs africains des années 70 et 80, le Congolais Joseph Mwepu Ilunga est aujourd'hui une référence dans le monde du football.

Aujourd'hui, Mwepu s'est engagé à mettre son expérience au service de la jeunesse. Avec sa verve oratoire et un regard critique sur tous les gestes effectués par les jeunes du centre de formation où il entraîne les jeunes dont l'âge varie entre 6 et 12 ans, l'ancien défenseur des Léopards et du Tout Puissant Englebert Mazembe, participe à l'entraînement comme pour montrer qu'à 53 ans, il garde encore intactes ses qualités physiques et techniques.

Depuis plus de trois ans, l'ancien latéral droit de TP Mazembe et des Léopards du Zaïre encadre des jeunes de 6 à 12 ans dans le magnifique terrain de l'école belge, dans la commune de la Gombe. Les séances d'entraînement ont lieu chaque mercredi et chaque samedi dans l' après midi. Ce centre fonctionne depuis 2001, sous la direction de 6 techniciens et d'un secrétaire.

"C'est un sentiment de joie et de détermination que j'éprouve quand j'entraîne la jeunesse. La jeunesse c'est l'avenir de demain pour le pays. Le football pour moi, c'est une passion mais également une partie de vie. Quand j'entraîne les jeunes, c'est aussi une façon pour moi de laisser une marque dans le milieu footballistique, après ma carrière de footballeur", a-t-il expliqu é.

L'EXPERIENCE DU MONDIAL

Parlant de la prochaine Coupe du monde en Afrique du sud, Mwepu Ilunga affirme que l'organisation de la première Coupe du monde en Afrique est le couronnement des progrès et performances r éalisés par le football africain au niveau mondial.

"Franchement, nous venons de loin. Il fallait des efforts titanesques et des sacrifices pour que l'Afrique ait une place de choix sur l'échiquier du football africain. Moi, je crois que logiquement, la FIFA devait nous inviter officiellement en Afrique du sud, étant donné que nous somme les premiers noirs africains à jouer une phase finale de la Coupe du monde. C'est ça le devoir de mémoire. C'est aussi une façon de nous honorer. Bon ça va venir un jour", dit Mwepu Ilunga.

Outre les titres de champions d'Afrique des Nations avec les Lé opards et champions d'Afrique de Vainqueurs de coups avec le TP Mazembe, l'entraîneur Mwepu garde également beaucoup d'autres bons souvenirs.

Par exemple la naissance de son fils (qui vit actuellement à Londres) le jour de la demi-finale de la CAN 1974 Zaïre-Egypte (3- 2) qualificatif pour la finale.

"Il y a aussi le fait d'avoir joué et résisté aux plus grands attaquants et meneurs de jeu d'Afrique et du monde", notamment les camerounais Roger Milla, Jean-Daniel Eboué et Jean-Pierre Tokoto, l'ivoirien Gnaoré, le marocain Ahmed Faras, les guinéens Cherif Souleyman, Maxime Camara et Bengaly Sylla, le zambien Sinwangwe, les ghanéens Aboukuru ; Ossei Koffi et Malik Djabir, les congolais Mbemba "Tostao", François Mpele, les brésiliens Jaïzhino, Rivelino et Paulo César, le yougoslave Djajzic et Oblack, les écossais Joe Jordan, Lorimer. Sans oublier les Zaïrois Kakoko Etepe, Adelard Mayanga, Ndaye Mulamba, Raul Kidumu, qui furent également ses coé quipiers au sein des Léopards.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chine : au moins 32 morts dans un accident de la route au Liaoning
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur