100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 31.05.2010 15h55
Wenger veut Gourcuff, qui pourrait rejoindre Arsenal

Arsenal compte acheter Gourcuff, milieu de terrain de l'équipe de Bordeaux pour remplacer Cesc Fabregas qui espère quitter l'Angleterre. Les Gunners ont eu des négociations avec Christian Gourcuff, père de la star girondine, pour obtenir son transfert qui pourrait être le prix le plus élevé dans l'histoire de l'équipe de Londres.

Selon certaines informations, Arsenal fait des efforts pour garder Cesc, mais le patron (Wenger) s'est bien préparé au pire. Une fois que Fabregas sera parti pour Barcelone, le no.8 des Bleus, dont la technique convient au style d'Arsenal, sera le meilleur successeur.

Des médias anglais ont affirmé que le footballeur espagnol avait exprimé son souhait de départ au responsable de l'équipe. Le Barça, qui a plusieurs fois appelé cet ancien joueur catalan, refuse d'offrir plus de 30 millions de livres sterling pour le transfert. Bien que Londres ait déclaré qu'il ne vendrait jamais son milieu offensif, face à une offre satisfaisante, il pourrait changer d'avis.

«The Sun» a indiqué que Wenger pourrait recevoir, pour le départ de Cesc, une somme de 45 millions, avec laquelle il serait capable d'acheter 2 autres stars pour renforcer le club. Et Gourcuff, pour 21,8 millions, serait le choix no.1.

Après s'être offert Marouane Chamakh, attaquant, le président des Girondins, Jean-Louis Triaud est fâché de cette affaire. Si Arsenal cible Gourcuff, les Girondins n'accepteront plus de négociations de prix à moins de 21,8 millions. Alors de l'autre côté, le club français est gêné pour payer le salaire hebdomadaire de 80 000 livres sterling pour ce nouvel homme-clé de l'équipe nationale, qui a rejoint Bordeaux depuis l'AC Milan en 2009. Ce talent âgé de 23 ans a aussi un avenir très prometteur, comme Cesc.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?