100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 01.06.2010 17h01
Les propos de Mourinho lors de la conférence de presse pour marquer son arrivée au Real Madrid

Lors de la conférence de presse pour marquer l'arrivée au Real Madrid de Mourinho, ce dernier a parlé d'une série de questions. Selon lui, il ne pense pas être licencié. « Ceux qui se soucient d'être virés, c'est parce qu'ils ne font pas bien leur travail. J'ai confiance en moi et je ne pense pas à cette question. Je suis convaincu qu'une période de 4 ans est suffisante pour gagner la coupe et créer une équipe de mon propre style. Je suis triste que Pellegrini ait sauté, mais ça c'est le football. J'ai pleine confiance en moi et mes joueurs et je suis convaincu qu'ils ont aussi confiance en moi. »

Ensuite, Mourinho a donné la raison pour laquelle qu'il a choisi le Real Madrid. « Je ne sais pas si je suis né pour être entraîneur du Real Madrid, mais je suis sûr que je suis né pour être entraîneur de football. J'aime les grands défis. Si le Real Madrid m'attire, c'est du fait de son histoire, de ses échecs de ces dernières années, et de son désir de victoire. Le Real Madrid est un club unique. Pour un entraîneur ou un joueur important, si tu ne travailles jamais au Real Madrid, tu auras une lacune dans ta carrière professionnelle. Grâce à ma chance et à mes efforts, ma carrière est magnifique et maintenant, je suis fier de pouvoir entraîner le Real Madrid, mais le plus, le plus, le plus merveilleux, ce n'est pas de jouer au Real Madrid ou d'être son entraîneur, mais de remporter les honneurs ici. Cela constituera ma force. »

« Il faut avoir quelques changements selon ma mode de travail, je dis toujours qu'un entraîneur qui n'a pas de bonnes idées n'est pas un bon entraîneur. J'espère toujours travailler avec les meilleurs joueurs. »
Maintenant, c'est le temps d'analyser ma nouvelle équipe. C. Ronaldo est très important pour le club, mais chaque joueur fait partie du Real Madrid. Le club, mais pas les joueurs, ça c'est le plus important. Bien sûr, C. Ronaldo est un gagneur, et j'aime bien les gagneurs. » a dit Mourinho.

Ne juge t-on pas les héros par la réussite ou l'échec ? Mourinho ne le croit pas. « Le résultat a montré qui est le meilleur. » a dit l'entraîneur. Quant à Raul, Mourinho a dit : « Ce matin, j'ai eu une conversation avec Raul. Je n'ai pas perdu de temps et j'ai pris un repas avec lui. Mais il s'agit d'une conversation entre l'entraîneur et son joueur. Je ne vais pas en révéler les détails à la presse. »

Quant au FC Barcelone, Mourinho a souligné : « Je ne suis pas contre le Barça. Je suis simplement l'entraîneur du Real Madrid et je ne prête pas d'attention au Barça. Ce qui m'intéresse, c'est la construction du grand Real Madrid. Le Barça est l'adversaire du Real Madrid sur les terrains de sport de La Liga et de la Ligue des champions européenne. Mais maintenant, je ne m'intéresse pas au Barça. Peut-être qu'au Barça on me déteste, mais ce n'est pas ma faute. »

Mourinho a déclaré qu'il n'éprouve aucune pression. Quant à la construction de l'équipe, il a dit : « Je suis satisfait de la formation de l'équipe et les grands changements ne sont pas nécessaires. Il ne faut qu'acheter 3 ou 4 joueurs. Je ne crois pas que le Real Madrid effectuera un achat de grande envergure cet été. Je pense que le marché des transferts sera plutôt calme. »

En parlant de son style, Mourinho a dit : « Sous ma direction, mon équipe a participé une fois à l'Europa League et deux fois à la Ligue des Champions. Toutes les 3 fois nous avons gagné, et lors de la phase finale, nous avons marqué 8 buts. Pour une équipe bien organisée, sa défense est certainement excellente, de même que ses attaquants. »

Quant à son caractère, Mourinho a expliqué : « Je ne suis pas un provocateur et je travaille avec tous mes efforts. J'espère qu'on me respectera. Si l'on ne nous respecte pas, je me redresserai sans hésiter pour protéger mon équipe. Mais ce n'est pas une provocation. » L'entraîneur a par ailleurs souligné que la puissance psychologique est la clé pour remporter la victoire.

Enfin, Mourinho a déclaré : « Je ne peux pas assurer jusqu'à quelle étape pourra aller le Real Madrid lors de la Ligue des champions. Mais je parie que chaque équipe qui nous rencontrera aura peur bien que le Real Madrid ne soit pas une tête de série, et nous, nous sommes sans peur. Puisque l'histoire du Real Madrid lors de la Ligue des champions est décevante, dès maintenant, nous allons partir de zéro. Nous allons passer chaque match calmement et j'espère que l'équipe pourra entrer en phase finale. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Coup d'envoi du sommet des dirigeants de Chine, du Japon et de la Corée du Sud
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine