100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 18.06.2010 13h36
Mondiale2010 : Zidane critique les choix tactiques de Domenech

La France a été battue par le Mexique (0-2) mercredi à Polokwane. Après le match, l'ancien numéro 10 des Bleus Zinedine Zidane a critiqué la mise en place tactique du sélectionneur français Raymond Domenech en particulier le fait d'avoir laissé Yoann Gourcuff sur le banc des remplaçants.

D'après lui, le choix de Raymond Domenech d'avoir laissé Yoann Gourcuff sur le banc et d'empêcher l'équipe de déployer sa créativité est une faute complète.

« L'entraîneur a pris cette décision, mais je ne suis pas vraiment d'accord avec cela », a-t-il dit à la chaîne de télévision mexicaine Televisa, « Je suis déçu pour la France, parce que (l'équipe) n'a même pas eu l'occasion de tirer au but, et cela, c'est peu pour espérer quoi que ce soit d'important ».

«La France n'a pas très bien joué. Elle a eu face à elle un rival très bon, qui a fait une très bonne partie. Le Mexique a été très supérieur à la France, surtout physiquement », a-t-il ajouté.

Zinedine Zidane avait participé à la finale de la Coupe du monde 1998 où la France avait finalement remporté le titre. Mais aujourd'hui, suite à cette dernière défaite, la sélection se retrouve au bord de l'élimination.

Au revoir, l'Afrique du Sud

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Super, ils ont vraiment montré leurs talents
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mondial-2010: Afrique du Sud bat France 2 à 1, les 2 équipes éliminées
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »