Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.07.2010 10h54
C. Ronaldo aurait acheté le silence de la mère de son enfant pour 15 millions de dollars
Cristiano Ronaldo et sa fiancée russe Irina Sheik

Cristiano Ronaldo aurait fait appel à une mère porteuse, le fait révélé en premier par un média portugais serait réel. Selon un célèbre site web brésilien, une source proche de Crisdiano Ronaldo l'a affirmé en confiant que le joueur a acheté le silence de la mère porteuse américaine pour une somme considérable. D'après un média anglais, 15 millions de dollars. En plus des frais pour la gestation, le fils de Cristiano Ronaldo coûte déjà 20 millions de dollars.

Selon la source, Cristiano Ronaldo est arrivé à la Mayo Clinic à Miami mercredi et a payé 10 millions de livres (15,1 millions de dollars) pour acheter le silence de la mère de son enfant. Aux Etats-Unis, les frais pour une mère porteuse sont de 15 000 à 100 000 dollars. Les frais payés par le joueur portugais constitueraient sans doute un record. " Ça lui a coûté à peu près un an de salaire mais ça les valait. Il en a parlé comme le jour le plus cher de sa vie. Mais au final, il a la garde exclusive de l'enfant ", a dit la source.

Le bébé est actuellement à Vilamoura, dans la région de l'Algarve, au Portugal. La sœur de C.Ronaldo a confié que Cristiano était très content d'être père.

Cristiano Ronaldo, qui est à Madrid, rejoindra sa famille d'ici quelques jours.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Fier ?Pauvre garcon (je parle de Ronaldo), avoir plein d'argent, être socialement perturbé...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo