100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.07.2010 15h00
Criblé de dettes, Barcelone demande un crédit de 150 millions d'euros

Barcelone est sans aucun doute le club le plus populaire pour son type de football et qui a remporté les meilleures performance en Europe pendant les cinq dernières années. Son chiffre d'affaires a ainsi augmenté chaque jour davantage. Cependant, lorsque Sandro Rosell a succédé à Joan Laporta en devenant le nouveau président du club, il s'est aperçu que le Barcelone brillant à l'extérieur était aussi criblé de dettes.

Il a exprimé son inquiétude lors un entretien avec la radio espagnole RAC1. " Nous rencontrons même des difficultés pour payer les salaires de nos joueurs. Nous avons besoin d'un crédit pour les résoudre ", a-t-il dit. Les mots étonnants de M.Rosell présentent juste la situation actuelle du club. En effet, Barcelone avait demandé partout un crédit pour acheter Villas il y a un mois. C'est Joan Laporta qui a utilisé ses relations privées pour réunir finalement assez d'argent et a réalisé ce transfert. Actuellement, Sandro Rosell doit faire face à un club dont la dette augmente rapidement, tout en ayant de brillantes performances, sans bon système.

Selon Marca, le président est prêt à demander un crédit de 150 millions d'euros pour adoucir la situation pressante. En tout cas, le poids lourd du football espagnol ne peut pas être en retard dans une période de transferts qui a le plus besoin d'argent. Après avoir vendu Yaya Touré et Dmitro Chigrynskiy en obtenant 45 millions d'euros, le trou de Barcelone est encore loin d'être comblé.

Poussé par son inquiétude du fait de l'augmentation rapide de la dette, Sandro Rosell a confirmé lors d'une conférence de presse il y a quatre jours que la situation financière du club pendant la période 2009-2010 serait examinée par une organisation de vérification. " La dette a rapidement augmenté. Nous devons la calculer et l'évaluer strictement pour savoir combien peut être économisé ", a-t-il déclaré en espérant que le club pourrait sortir de sa situation difficile le plus vite possible.

Barcelone doit continuer à subir par la suite l'augmentation de la dette et la pression sur les recrutements. D'après le plan de Guardiola, Thierry Henry doit partir et il vaut mieux vendre Alexander Hleb, Keirrison et José Cáceres qui sont actuellement prêtés pour réaliser le recrutement de Francesc Fabregas tout en gardant Zlatan Ibrahimovic.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Mondial 2010 apporte des difficultés économiques à l'Afrique du Sud
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial
Qui de la Chine ou de l'Inde vieillit le mieux ?
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?