Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 04.08.2010 08h16
22 Lions Indomptables retenus pour le match amical Cameroun-Pologne du 11 août

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a rendu public lundi soir la liste des 22 joueurs camerounais retenus pour disputer le match amical Cameroun-Pologne du 11 août à Szczecin en Pologne.

Le regroupement des joueurs convoqués se fera à partir du 8 août à Berlin en Allemagne où se déroulera la préparation, annonce la FECAFOOT.

Huit joueurs faisant partie de l'expédition foireuse du Mondial sud-africain joué du 11 juin au 11 juillet n'ont pas été convoqués. Il s'agit d'Alexandre Song Bilong (Arsenal-Angleterre), Idriss Carlos Kameni (Espagnol de Barcelone-Espagne), Achille Webo (RCD mallorca-Espagne), Geremi Sorel Njitap (MKE Ankaragücü-Turquie), Souleymanou Hamidou (Kaiserispor-Turquie), Landry Nguemo (Celtic Glasgow-Ecosse) et Achille Emana (Real Bétis Sevilla-Espagne).

Des absences qui résonnent auprès de l'opinion camerounaise comme des sanctions suite à la débâcle du Cameroun en Afrique du Sud où le pays était sorti avant dernier sur les 32 nations qualifiées sans le moindre point.

En Afrique du Sud, les joueurs camerounais s'étaient illustrés par une indiscipline caractérisée confirmée par le ministre des Sports et de l'Education physique, Michel Zoah.

"Les querelles et les combats interpersonnels, l'égo surdimensionné de certains joueurs qui n'acceptent pas la présence d'autres talents autour d'eux ont contribué à la sortie des Lions Indomptables", avait avoué celui-ci face aux députés de l'Assemblée nationale (Parlement), annonçant des sanctions disciplinaires contre certains d'entre eux.

Les noms d'Achille Emana, Alexandre Song, Idriss Carlos Kameni, ont régulièrement été cités par la presse comme fauteurs de troubles. Seul Samuel Eto'o Fils, également cité, fait partie des 22 joueurs sélectionnés.

L'ancien capitaine Rigobert Song Bahanag a annoncé sa retraite internationale dimanche lors d'une conférence de presse à Yaoundé. C'est au terme de 16 ans de carrière avec les Lions indomptables dont 10 dans le rôle de capitaine.

"C'est une liste convoquée par Jacques Songo'o, seul entraîneur encore en poste pour le moment", a affirmé le responsable de la communication de la FECAFOOT, Junior Binyam, joint au téléphone par Xinhua.

Voici la liste des 22 Lions Indomptables:

Gardiens de but:

Guy Roland N'dy Assembe (FC Nantes- France)

Patrick Tignyemb (Bloemfontein Celtic-Afrique du Sud)

Défenseurs:

Stéphane Bikey (Burnley FC, Angleterre)

Gilles Augustin Bina (Neuchatel Xamax- France)

Henri Bedimo (RC Lens- France)

Sébastien Bassong (Tottenham Hotspur-Angleterre)

Nicolas Nkoulou (AS Monaco-France)

Benoit Assou Ekotto (Tottenham Hotspur-Angleterre)

Aurélien Chedjou (Lille OSC-France)

Gaetan Bong (Valenciennes-France)

Milieux de terrain:

Stéphane Mbia (Olympique Marseille-France)

Marcel Ndjeng (Augsburg FC-Allemagne)

Jean II Makoun (Lyon Olympique-France)

Mandjeck Georges (Stade Rennais-France)

Joel Matip (FC Shalke 04-Allemagne)

Eyong Enoh (Ajax Amsterdam-Pays-Bas)

Attaquants:

Henri Ntsama (BSC Young Boys Berne- Suisse)

Eric Choupo-Moting (Hambourg SV-Allemagne)

Aboubakar Vincent (Valenciennes- France)

Alo'o Efoulou Paul (AS Nancy- France)

Jacques Zoua (FC Bâle- Suisse)

Samuel Eto'o Fils (Inter Milan-Italie).

Source: xinhua

Commentaire
n,'importe koi? le cam 100 achille et alexandre
si alexandre song bilong et achile emana ne sont pas convoquer qu'on mettent aussi samuel ...
Le cameroun doit arreter de salir le foot!!!
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
1,5 million de Chinois participent à l'Examen national d'entrée de 3eme cycle
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes