100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 09.08.2010 08h04
Mondial-2010: cinq joueurs de l'équipe de France devant la commission de discipline de la FFF
Nicolas Anelka

Le conseil fédéral de la Fédération française de football (FFF) a décidé vendredi de citer cinq joueurs devant la commission de discipline suite à l'affaire de la grève des Bleus à Knysna, lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud, a annoncé la FFF dans un communiqué.

Le Conseil fédéral saisira la Commission de discipline des cas des cinq joueurs, à savoir Eric Abidal, Nicolas Anelka, Patrice Evra, Franck Ribéry et Jérémy Toulalan, du fait de leur comportement ou fonctions au sein du groupe, selon le communiqué.

Pour les autres, le Conseil fédéral estime que la sanction financière prise le vendredi 2 juillet dernier correspondant aux primes qui auraient dû être versées au titre des retombées publicitaires, ainsi que la non sélection pour le match du mercredi 11 août prochain face à la Norvège, paraissent adaptées au degré de responsabilité, en l'état actuel des informations recueillies.

L'élimination des Bleus lors du premier tour du Mondial-2010, qui s'est accompagnée d'une crise sans précédent avec l'exclusion de Nicolas Anelka et une fronde entre les joueurs et FFF, est devenue une affaire d'Etat et entraîné la démission du président de la Fédération française de football Jean-Pierre Escalette.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine publie des nouvelles mesures sur la gestion des fonds de compagnies d'assurances
Chine : la production d'or en 2010 vers un niveau record
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations