100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 09.08.2010 08h13
Golf : suprématie de Tiger Woods menacée

En golf, Tiger Woods pourrait être délogé du haut du classement mondial cette semaine. Il s'en est entretenu avec des journalistes, alors qu'approche le début des championnats du monde de golf, qui se tiendront à Akron, dans l'Ohio.

Le numéro un britannique Lee Westwood ainsi que Phil Mickleson sont tous deux en position de lui ravir la première place du classement mondial. Il leur suffirait pour cela de s'imposer sur le circuit du Firestone Country Club cette semaine.

Si Mickleson remportait le circuit, Woods serait relégué à la deuxième place du classement mondial. Et si Tiger Woods ne parvenait pas à se classer parmi les 37, il suffirait à "Lefty" de terminer dans les quatre premiers pour se hisser au premier rang mondial. Westwood est lui assuré de dominer ce classement à la condition qu'il remporte le circuit et que Wood ne termine pas deuxième.

Tiger Woods

Champion de golf

"Est-ce que j'en suis conscient ? Evidemment, vu qu'à chaque tournoi auquel je me rends, vous autres journalistes me le rappelez (rires). Non, je ne fais que continuer à jouer. Je joue, et puis c'est tout. Je suis arrivé à ce niveau en remportant des tournois, et j'ai réussi à conserver ma première place en remportant des tournois. Remporter des tournois de golf, ça résout bien des choses, notamment la question du statut de numéro un".

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine publie des nouvelles mesures sur la gestion des fonds de compagnies d'assurances
Chine : la production d'or en 2010 vers un niveau record
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations