100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 20.08.2010 14h42
Casillas, Ramos, C. Ronaldo et Alonso, le Real dipose de 4 « capitaines »

Xabi Alonso et C. Ronaldo possèdent chacun un titre de la Ligue des champions, le premier a gagné aussi l'Euro et la Coupe du monde. Dans le Real, ils ont hérité du numéro 14 de Guti et du 7 de Raul ainsi que de leur réputation. Bien qu'Iker Casillas et Sergio Ramos soient capitaine et vice-capitaine de l'équipe, la parole des nouveaux 14 et 7 a aussi du poids.

Alonso et C. Ronaldo portent non seulement le maillot des anciens capitaines, mais dans une certaine mesure, ils ont hérité de leur prestige au sein de l'équipe. Lors de la dernière saison, le Portugais était toujours le premier joueur à arriver sur le terrain d'entraînement et le dernier à en sortir. Mais c'était Raul, capitaine de l'équipe, qui avait une haute réputation, qui prenait la parole lors de l'’entraînement et avant des matchs.

El Angel de Madrid s'en est allé pour Schalke 04, et son successeur a maintenu l'habitude d'arriver le premier au stade. La différence est que maintenant c'est Ronaldo qui encourage ses coéquipiers avant des matchs ou les critique après les compétitions.

"On a déjà trouvé en deux jours que C. Ronaldo et Alonso sont les promoteurs de l''entraînement", a révélé un employé du Real. "Leurs paroles ont du poids et leur professionnalisme et leur sens des responsabilités ont gagné le respect. Tous les deux sont des 'capitaines sans brassard'."

Guti est resté plus longtemps que Raul à Madrid, mais il a exercé le commandement plutôt sur le terrain que dans le vestiaire. Son numéro a été donné à Xavi Alonso, qui lui a succédé pour la « fonction de passe ». Selon certains joueurs, Alonso est impressionnant par son intelligence. Le milieu défensif est un joueur sage, et il est peu communicatif. Mais une fois qu'il parle, tous les joueurs l'écoutent consciencieusement. Mais il a montré autrefois son autorité sans la moindre hésitation, par exemple, lors d'un match de la dernière saison il a disputé un penalty à CR9, qui n'avait pas envie de lui donner sa chance. Mais enfin c'est l'Espagnol qui a marqué ce but. Ayant remporté le titre de la Ligue des champions, l'Euro et la Coupe du monde, la position d'Alonso est exceptionnellement forte dans le club.

La compétence et l'expérience font partie de la réputation d'un joueur, notamment chez les Galacticos. Iker Casillas, capitaine actuel de l'équipe, est considéré très différent par rapport à ses prédécesseurs. "Dans le Real, le capitaine est un rôle sérieux qui a le sens de la responsablité. Et maintenant on est ravi de voir que Casillas prend la relève, alors tous ses coéquipiers ont accepté ce fait avec plaisir.". En réalité, avant d'être nommé capitaine du Real, il a été sélectionné pour être celui de la Roja. Par conséquent il a été logiquement promu à ce poste. Le gardien grandit dans l'équipe et lui n'a pas besoin de conduite pour être capitaine.

D'ailleurs, Ramos s'est adapté au changement de son rôle. Il n'est plus le garçon qui chante et plaisante au vestiaire. Le vice-capitaine s'est mis au courant de son devoir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
iker est le capitaine et ramos son vis puis CR7 le 3ème point final.
Finissons de cette polémique, Iker est le seul adéquat d'être le capitaine des Merengues, ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang demande la mise en oeuvre du plan de construction de logements abordables
Hausse de 42,4% du chiffre d'affaires des entreprises centrales sur les premiers sept mois de l'année
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives