100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 20.08.2010 16h40
Le Real Madrid refuse la demande d'achat présentée par Mourinho et compte chasser Van der Vaart

L'arrivée sans encombre d'Ozil constitue une autre victoire de Mourinho. Cependant, il semble que tout va s'arrêter ici, car Florentino et Valdano ont décidé de ne pas laisser le Portugais devenir le seul auteur de la politique de transfert. Lors de la conférence de presse, Valdano a déclaré officiellement que l'exécution des transferts de cet été a touché à sa fin: « Ozil est le dernier joueur qu'on a fait venir cette saison. » Cependant, il y a moins de 20 heures, Mourinho a prôné la nécessité de faire venir plus de joueurs : « Le club a fait beaucoup d'efforts pour signer avec Ozil. Je lui en suis très reconnaissant. Mais comme entraîneur, je souhaite toujours obtenir plus de joueurs de l'extérieur. »

Mourinho souhaite encore faire venir un attaquant. En réalité, le Portugais souhaitait au début obtenir un avant centre, car dans sa tactique, un avant centre robuste qui peut créer l'espace dans la zone interdite de l'adversaire est très important. Bien qu'après l'arrivée d'Ozil, C.Ronaldo sera libéré pour jouer plus sur l'aile centre, Mourinho ne se sent pas satisfait et il désire plus de cadeaux. Cependant, il est évident que Florentino et Valdano ont une compréhension différente sur cette question. Selon eux, l'arrivée d'Ozil est juste destinée à résoudre le manque sur l'aile centre : « On pourra essayer plus de formations après l'arrivée d'Ozil. » La réponse donnée par Valdano est très claire : le club ne compte plus acheter d'attaquants, et Mourinho devra savoir utiliser les ressources qu'il a déjà dans la main. Comment faire si Mourinho trouve toujours qu'il manque des joueurs ? Réponse de Valdano : « le centre de formation des jeunes ». « Le Real attache de grande importance à lui. Autrefois nous avons obtenu pas mal de joueurs là-bas. Mourinho a travaillait avec des enfants. Nous souhaitons tous que le club récolte cette saison. »

Valdano a déclaré d'ailleurs que sa tâche suivante sera de diminuer l'envergure de l'équipe, car la formation actuelle est trop grande et a besoin de maigrir. Sur cette question, le désaccord s'est encore une fois produit entre la direction supérieure du Real et Mourinho. Lors du match contre le Standard de Liège, Van der Vaart a marqué un but formidable. Après le match, Mourinho a apprécié les performances du Néerlandais et a discuté avec le club pour lui afin de le garder dans l'équipe: « Pour moi, l'importance de Van der Vaart n'a pas plus changé qu'avant l'achat d'Ozil. » Cependant, Valdano a donné une réponse tout à fait différente: « On a besoin de simplifier notre équipe, mais cela ne concernera aucun joueur espagnol. »

Le sens du directeur général est très clair bien que ses paroles ne soient pas directes. Ils ne vont pas chasser les joueurs espagnols, ce qui signifie que le milieu offensif Granero va rester. Ainsi, en comptant Canales et Ozil, le Real Madrid possède déjà trois attaquants. Par ailleurs, Kaka sera présent en janvier prochain. Où se trouve encore la place de Van der Vaart à Bernabeu ? La presse espagnole a révélé que le joueur que Mourinho souhaite chasser est en réalité Granero. Cependant, ce dernier manque d'un grand acheteur, ce qui ne sera pas utile pour le Real qui a besoin de récupérer ses fonds. De plus, le salaire annuel de Granero est beaucoup plus bas que celui de Van der Vaart. De toute façon, ils sont tous remplaçants. Le Real vendra bien sûr le joueur qui touche un salaire plus haut.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration