100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.08.2010 08h45
Un homme d'affaires chinois renonce à la tentative d'achat du club de football britannique Liverpool

L'homme d'affaires chinois Kenny Huang a annoncé le retrait de son offre d'achat visant le club de Première division d'Angleterre de football Liverpool.

Confirmant le retrait dans un communiqué de presse rendu public vendredi, M. Huang a indiqué que sa compagnie d'investissement QSL Sports, basée à Hong Kong, et lui même abandonnaient les négociations engagées avec le club Liverpool, sans fournir les raisons ayant conduit à la décision.

"Au cours des derniers mois, nous avons appris d'informations de première main que Liverpool a une place très spéciale dans les coeurs de millions de fans à travers le monde", a déclaré M. Huang.

"Nous sommes tombés d'accord sur le fait qu'un plan qui capitalise opportunément la gestion commerciale et fournit des fonds pour un nouveau stade et les salaires des joueurs permettra au FC Liverpool d'apporter à ses fans le succès qu'ils méritent.

"Notre stratégie et capacité unique à élargir le cercle des fans (du club) en Asie profiteront également à tous. Nous regrettons que nous n'ayons pas l'opportunité de mettre cette stratégie en oeuvre", indique le communiqué.

"Nous remercions les nombreux fans de Liverpool qui ont exprimé leur soutien à nos efforts et souhaitons au club de grands succès dans les années à venir", a déclaré M. Huang.

"Je refléchis actuellement à mes futures options et ne fais aucun nouveau commentaire en ce moment", a-t-il ajouté.

Kenny Huang a été le premier acheteur potentiel à déclarer ouvertement son intérêt pour l'achat du club Liverpool, détenu par les Américains Tom Hicks et George Gillett.

L'homme d'affaires chinois avait affirmé être prêt à liquider la dette du club Liverpool et à fournir à son entraîneur Roy Hodgson un budget pour acheter des joueurs.

Cependant, selon des informations rapportées par la presse, M. Huang aurait voulu qu'un accord soit conclu en deux semaines, et faute de quoi il abandonnerait son initiative.

M. Huang aurait proposé pour l'achat du club un montant de quelque 325 millions de livres sterlings (505 millions de dollars américains).

Avec une dette cumulée de 351,4 millions de livres sterlings, Liverpool est mis en vente depuis avril par ses actuels propriétaires américains.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse de 42,4% du chiffre d'affaires des entreprises centrales sur les premiers sept mois de l'année
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives