100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.08.2010 13h49
Le Real Madrid va-t-il presser le club à faire un échange Benzema-Adebayor?

Selon des articles des médias britaniques, l'entraîneur du Real Jose Mourinho ne cesse de vouloir employer de nouveaux joueurs. Les deux attaquants de la FA Premier League, Didier Droba et Emmanuel Adebayor, sont devenus ses dernières cibles. Et après le refus de l'Ivoirien, l'attaquant de Manchester United serait le dernier joueur à rejoindre les Merengues. Le 22 août, "AS" a révélé que le Real serait prêt à mettre 20 millions de livres sterling (environ 24,4 millions d'euros) sur la table pour faire venir l'attaquant togolais, et la négociation sur les détails entre les deux clubs serait bientôt organisée.

Depuis son entrée en fonction à Madrid, le successeur de Pellegrini s'est appliqué à recruter plusieurs joueurs vedettes pour renforcer la puissance de l'équipe. Mais après avoir dit au revoir à Raul, l'entraîneur portugais a trouvé qu'il n'y avait que Higuain et Benzema qui étaient capables de jouer au poste avant-centre. Le manque des joueurs ne suffira pas à la fois pour les matchs sur trois terrains-ceux de la Liga, de la Ligue des champions et de la Coupe d'Espagne.

Higuain a montré son utilité dans l'équipe lors de la dernière saison, de plus, sa physionomie spirituelle et son attitude envers la compétition sont admirées par le patron. Mais pour le jeune français, l'avenir reste incertain. L'ancienne star de Lyon a inscrit seulement 9 buts en 34 matchs, mais ce chiffre ne satisfait ni le staff ni les fans. Mais hors du terrain il était assez actif -les rumeurs au sujet du scandale sexuel ont beaucoup fait parler ces derniers jours.

Ce qui choque le plus Mourinho, c'est l'attitude de l'attaquant français envers les matchs. L'entraîneur a critiqué publiquement et personnellement son joueur, « Benzema doit comprendre qu'il a beaucoup de talent, beaucoup de potentiel, mais que cela ne suffit pas, il doit se mettre en avant. Nous avons besoin d'un attaquant qui soit heureux, qui ne soit pas apathique », lui a reprochéMou après le match amical contre Los Angeles Galaxy.

Evidemment, l'ancien entraîneur de l'Inter Milan est déterminé à gagner un attaquant de haut niveau. Droba, Edin Džeko et Adebayor figurent tous sur la liste des transferts du Real, mais l'attaquant de Chelsea a clairement refusé l'invitation des Merengues, et le tranfert de Dzeko semble très difficile, Wolfsbourg ne le vendra que pour 35 millions d'euros. Pour le club espagnol, la dépense est un peu trop forte pour faire venir un remplaçant.

La possiblité d'acquérir le joueur de Manchester City est plus grande. Premièrement, le club anglais a déjà acheté Balotelli, qui limite le poste d'Adebayor. Et comme tout le monde le sait, Roberto Mancini, entraîneur de MC, appécie beaucoup son nouveau joueur venant de l'AC Milan. Et de ce fait le Togolais sera obligé de raccourcir son temps sur le terrain. Deuxièmement, Manchester City a payé 130 millions de livres sterling sur le marché des transferts, et pour maintenir la balance entre les recettes et les dépenses, le club va devoir intensifier la vente de joueurs en acceptant la cotation du Real.

Il semble maintenant que ce transfert aura un résultat gagant-gagnant. Le Real a besoin de la capacité d'attaque d'Adebayor, qui est sur l'étalage de son patron actuel. Va t-il enfin porter le maillot du Real ? On suivra le résultat avec attention.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
adebayor pourait faire l'affaire du real vu sa qualite il ne merite pas le banc a city.
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle la Banque mondiale à accorder plus de droit de parole aux pays en développement
Hu Jintao rencontre le président de la Banque mondiale
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique