100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 27.08.2010 08h20
Refonte du football camerounais : un directeur technique national nommé

Jean Manga Onguené, ancien capitaine des Lions Indomptables, a été nommé mardi, avec trois adjoints, directeur technique national (DTN), poste nouvellement créé, avec pour mission d'élaborer une politique d'optimisation de la compétitivité du football camerounais.

Le nouveau DTN aura précisément pour rôle la détection des jeunes footballeurs, la préformation et la formation des joueurs de football, la formation des éducateurs et des entraîneurs de football à tous les niveaux, le développement de toutes les formes de pratique de football, la supervision des sélections nationales à l'exception de la sélection nationale senior, la recherche en matière de football, l'évaluation de l'évolution du football, etc.

« C'est un vrai pari. Il est question ici de réorganiser le football camerounais dans sa généralité. C'est un travail qui demande l'implication de tout le monde. C'est important pour nous de savoir que nous avons le soutien du ministère des Sports et de la FECAFOOT qui souhaitent que le football camerounais ait une image beaucoup plus reluisante», a déclaré à la Cameroon Radio and Television (CRTV), le nouveau DTN, ancien entraîneur-sélectionneur (1998) des Lions Indomptables.

« Nous demandons simplement que les ressources humaines et financières suivent, car, c'est un travail colossal qui a besoin des moyens pour que les résultats soient rapidement palpables », a- t-il poursuivi.

L'ancien ballon d'or africain en 1980 sera secondé dans ses nouvelles fonctions par trois adjoints dont Jean Paul Akono, chargé de superviser les activités de formation, de la recherche et du développement du football des jeunes ; Etienne Sonkeng, chargé de l'observation, de l'évaluation et des relations avec les sélections nationales et de Robert Ata Beasa, ayant la responsabilité de la documentation, de l'audiovisuel et des archives.

« C'est un travail difficile, mais passionnant. La formation des jeunes à la base a été négligée dans le passé. Si on y pense aujourd'hui, je ne peux que tirer un coup de chapeau à ceux qui ont pris l'initiative, car, mieux vaut tard que jamais», a déclaré à Xinhua, Jean Paul Akono, ancien entraîneur-sélectionneur par intérim des Lions Indomptables du Cameroun (2000-2001).

« Nous attendons la feuille de route de ceux qui nous ont nommés et les moyens adéquats pour mettre en place ce nouveau chantier », a poursuivi le médaillé d'or aux Jeux olympiques à Sydney de 2000 avec la sélection nationale espoir.

La décision de la création et la définition des rôles d'un directeur technique national a été prise samedi lors de la réunion du comité exécutif de la Fédération camerounaise de football ( FECAFOOT) à Yaoundé. Les quatre techniciens ont été nommés pour une durée de 4 ans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao appellent à n'épargner aucun effort pour sauver les blessés d'un crash aérien
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti