100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 03.09.2010 16h18
En versant 420 millions d'euros sur le marché des transferts, le Premier League restent en tête du classement des investissements des Championnats européens

Avec 140 millions d'euros dépensés par Manchester City, le Premier League qui a sorti de sa poche au total 420 millions d'euros cet été est digne du titre de Roi de l'investissement sur le marché des transferts. D'autre part, les ventes des joueurs lui ont apporté en même temps 180 millions d'euros. Le montant des dépenses nettes de la Premier League en été a atteint ainsi 236 millions d'euros, 21 fois de plus que la Liga.

La Série A italienne est la deuxième plus dépensière parmi les cinq championnats européens de football en dépensant 270 millions d'euros. Bien qu'elle ait obtenu 270 millions d'euro par les ventes des joueurs, elle a versé avant la clôture du marché des transferts 290 millions d'euros en recrutant furieusement des joueurs. La Liga et la Bundesliga quant à elles, n'ont dépensé respectivement que 260 millions et 150 millions d'euros. En plus des ventes des joueurs, la dépense nette des deux championnats ne sont que 10 millions et 140 millions d'euros.

A propos des clubs, Manchester City distance tous les autres clubs avec une dépense de 145 millions d'euros devant le Real Madrid qui a payé 81 millions d'euros suite à l'arrivée de Mourinho. Le plus grand adversaire du Real, Barcelone occupe la troisième place en dépensant 71 millions d'euros, soit seulement la moitié de Manchester City. Le Juventus, le quatrième, a recruté frénétiquement des joueurs sous les ordres de son nouveau directeur Beppe Marotta et a dépensé finalement 56 millions d'euros. C'est le Rubin Kazan qui se classe en cinquième. Bien que cette équipe ne soit pas très connue, elle a jeté sur le marché des transferts 43 millions d'euros pour ses présences consécutives dans la Ligue des Champions.

Certains achètent alors que d'autres vendent. Sur le classement des ventes, Valence, qui a vendu plusieurs joueurs excellents à cause de la crise financière occupe la première place. Ces joueurs vendus ont apporté au club 83 millions d'euros. Derrière lui, c'est l'Inter de Milan qui a signé le triplé la saison dernière. Cet été, le club italien a recruté peu en payant seulement 8,8 millions d'euros mais a vendu la plupart du temps et a obtenu 53 millions d'euros. Avec la vente de David Villa au Real Madrid, Benfica a réalisé un revenu de 49 millions d'euros et occupe la troisième. Barcelone a vendu beaucoup de joueurs cet été. Malgré 45 millions d'euros obtenus, ce montant est moins de la moitie de celui qu'il les avait acheté à l'époque. Un autre club européen qui a versé peu et a vendu beaucoup, c'est Liverpool. Il a obtenu 37 millions d'euros, mais sa compétitivité a évidemment baissé.

Sur le classement des prix des joueurs, David Villa, auquel Barcelone a versé 40 millions d'euros est au premier rang devant quatre joueurs de Manchester City - James Milner (30 millions d'euros), Yaya Touré (30 millions d'euros), Mario Balotelli(29 millions euros), David Silva (28 millions d'euros).

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?