100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.09.2010 08h58
Les chantiers pour la CAN 2010 au Gabon seront livrés dans des conditions "acceptables" , dit le PM

Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba a affirmé, à la veille de l'arrivée des experts de la Confédération africaine de football (CAF), que son pays livrera dans les 15 prochains mois des "ouvrages totalement acceptables" pour l'organisation conjointe de la CAN 2012 entre le Gabon et la Guinée Equatoriale.

"Nous allons dans les 15 mois qui viennent livrer les ouvrages totalement acceptables", a martelé le chef du gouvernement gabonais à l'issue d'une séance de mise au point avec les entreprises et les cabinets d'audit commis à la tâche.

Paul Biyoghé Mba a admis des retards dans l'exécution de certains chantiers. "Les travaux avancent, ils y a quelques problèmes qui se posent comme dans toute oeuvre mais ce ne sont pas des problèmes impossibles à surmonter", a-t-il avoué.

"On leur a donné un ultimatum (..) sans quoi naturellement elles seront sommées de rembourser les sommes perçues", a-t-il dit au sujet des sociétés qui ne respectent pas le chronogramme.

"Il y aura des amendes pour ces entreprises. Elles seront totalement exclues de tout marché d'Etat", a-t-il menacé. Ce discours de fermeté est largement diffusé par les médias d'Etat au moment où les experts de la CAF ont entamé ce samedi la visite desdits chantiers par Franceville dans le Haut Ogooué (sud-est).

L'inspection se poursuivra ce dimanche à Libreville. Elle est conduite par le général Seyi Memene.

Les chantiers concernes les constructions des stades, les routes, les hôtels et l'amélioration des moyens de télécommunication.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?