100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.09.2010 13h29
Football: Iran bat la Chine en match amical

L'équipe de football de Chine a affronté l'Iran à domicile pour un match amical disputé vendredi soir dans la ville centrale de Zhengzhou. Faible en défense, les Chinois ont dû s'incliner pour le plus grand désespoir de leurs supporters.

L'équipe de Chine fait un bon début. Une longue passe de l'arrière est faite à Rong Hao, qui se trouve sur le côté gauche de la surface de réparation. Mais le gardien iranien déjoue l'attaque... A la 35ème minute, Yang Xu tire au dessus de la barre transversale. Les Chinois ont l'air très en forme.

Mais peu après, ce sont les Iraniens qui marquent en premier. Le ballon tiré de l'aile droite arrive en pleine surface de réparation alors que la confusion règne dans la défense chinoise. Le ballon trouve finalement l'Iranien Andranik Teymourian qui marque et permet aux visiteurs de prendre la tête dès la première mi-temps.

12 minutes après la reprise de jeu, la défense chinoise se montre toujours défaillante. Les Iraniens doublent leur avance grâce à Mohammad Gholamoi. Ce dernier trouve facilement le chemin des buts et marque après avoir trompé le gardien chinois. 2-0 pour l'Iran.

A la 67ème minute, l'équipe de Chine a l'occasion de réduire l'écart. Yu Hai envoie le ballon dans les filet mais il est hors jeu. Le ralenti prouve que l'arbitre avait l'oeil.

La rencontre se termine avec la victoire 2-0 de l'Iran. La Chine doit tirer les leçons de cette défaite peu habituelle.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?