100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 06.09.2010 13h38
Jeux Asiatiques - les sites d'accueil des épreuves font l'objet de tests

A l'approche des Jeux Asiatiques de Guangzhou, les sites d'accueil des épreuves font l'objet de tests.

Test de gymnastique

Le teste de gymnastique a eu lieu samedi dans le Gymnasium de la Ville des Jeux Asiatiques. Y ont participé peu de personnes, dont un nouveau groupe de volontaires. Le but des organisateurs était d'évaluer l'avancée des préparatifs pour les Jeux Asiatiques, et de tester chaque service.

Ning Zhenyao

Directeur

Gymnasium de la Ville des Jeux Asiatiques

"Aujourd'hui, nous nous concentrons sur le test du système de décompte du temps et des points. Et tout a bien fonctionné."

Le Gymnasium emploie un éclairage naturel et artificiel. Il utilise la lumière du soleil quand il fait beau, mais si le temps se gâte les organisateurs allumeront l'élairage électrique. Il y a environ 7 mille places, et chaque chaise utilise un système de climatisation pour le confort des spectateurs.

Test frappé par un typhon et la pluie

Malgré un typhon et une pluie battante, le Championnat de Bateau-dragon de Guangzhou a servi d'épreuve-test pour les Jeux Asiatiques. Y ont participé 6 équipes masculines et féminines du Guangdong. La province est le lieu de naissance de la course de bateaux-dragons, et ce test représente le plus haut niveau de l'activité de la Chine. Ce lieu sera employé à nouveau lors des Jeux Asiatiques quand les épreuves de bateau-dragon auront lieu.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?