Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 25.09.2010 16h26
Mourinho : personne ne peut faire changer une équipe dans un temps si court. Je veux libérer C.Ronaldo

Le 20 septembre de cette année marque le 10e anniversaire de l'entrée en fonction de Mourinho en tant qu'entraîneur professionnel. Il y a 10 ans, lors du premier match après sa prise en charge du poste d'entraîneur, le Benfica a été battu par le Boavista par 0 :1. Pour cette date spéciale, le journaliste d'un journal portugais s'est rendu à Madrid pour interviewer Mourinho, en prêtant également attention à la situation actuelle de l'entraîneur, plus de 100 jours après son entrée en fonction au Real Madrid.

Bien que le Real ait pour l'instant pris les devants au classement de La Liga, il est évident que le travail fait par Mourinho n'a pas satisfait tout le monde. Lors des deux matchs récents à Bernabeu, certains supporters ont sifflé le Real malgré les victoires. Mourinho a avoué lui aussi que le Real actuel n'a pas atteint son meilleur niveau, en promettant que le Real aura des performances de plus en plus bonnes via des efforts incessants : « Le plus important, c'est que l'équipe aie des performances stables et qu'elle sache comment gagner. Il me faut du temps pour faire ça. Personne ne peut faire changer une équipe dans une période si courte, moi non plus. »

Selon Mourinho, sa carrière professionnelle d'entraîneur de 10 ans lui a permis d'être plus mûr dans divers aspects, surtout dans la psychologie. Bien sûr, ces 10 ans lui ont donné également du renom et des bénéfices, car il est devenu un des meilleurs entraîneurs du monde dans le secteur du football. Face à tout cela, Mourinho semble très calme : « Il ne faut pas penser seulement au titre de champion et au renom. Un entraîneur doit bien faire ce qu'il faut faire et faire plaisir aux autres. Bien que maintenant j'aie obtenu pas mal de succès, je garde toujours une mentalité calme. »

Quant au Barça, le plus grand adversaire du Real lors en Liga, Mourinho le connaît également bien. Lorsqu'il était à Chelsea et à l'Inter Milan, Mourinho et son équipe l'ont rencontré plusieurs fois. Lors de l'interview, Mourinho a fait l'éloge du Barça. Il est évident qu'il sait lui aussi que ce n'est pas facile de vaincre un adversaire si fort. « Le Barça est une équipe fantastique. Ses performances font peur à beaucoup de gens. Il est également le rival le plus fort en Liga et en ligue des champions européenne. Tout le monde peut constater et sentir que c'est une équipe capable de vaincre tout le monde. »

Au début de la nouvelle saison, les performances de C.Ronaldo n'étaient pas satisfaisantes. C'est juste lors des deux matchs récents que les performances du N.7 du Real se sont améliorées. Selon Mourinho, le façon de faire de C.Ronaldo sur le terrain de sport n'était pas égoïste. Au contraire, il a pris l'initiative de la responsabilité de l'attaque de l'équipe : « Maintenant, C. Ronaldo supporte pas mal de pression. Ce que je veux faire, c'est de le libérer. J'espère fixer une nouvelle tactique qui permettra de le changer. Depuis toujours C.Ronaldo peut sentir la responsabilité sur ses épaules, donc il porte tout cela sur son dos. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo