100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 26.09.2010 08h15
Togo/football : des interpellations dans l'affaire de fausse équipe nationale

Certaines personnalités du milieu footballistique sont interpellées dans le cadre de l'affaire d'une fausse équipe nationale togolaise ayant livré un match amical le 7 septembre dernier contre Bahreïn à Manama, a annoncé vendredi le ministre togolais des Loisirs et des Sports Christophe Tchao dans un communiqué.

Les interpellations sont intervenues après que le ministre des Sports eut saisi le ministère de la Justice pour plus de lumière sur les auteurs et complices de l'affaire afin de les mettre devant leur responsabilité.

D'autres sources font état de l'interpellation de l'ancien ministre des Sports Antoine Folly, actuellement chargé à l'organisation des compétitions au sein du Comité intérimaire en charge de la gestion du football au Togo, et aussi du Malien Mamadou Doukouré, assistant au secrétariat administratif de la Fédération togolaise de football (FTF).

Déjà l'ancien entraîneur de l'équipe nationale togolaise Tchanilé Bana écope d'une sanction de trois ans d'interdiction de toute activité liée au football dans cette affaire où une équipe togolaise a joué clandestinement au nom de l'équipe nationale.

Le ministre Tchao parle d'équipe ayant utilisé tous les attributs des Eperviers, l'équipe nationale.

Lors d'un point de presse le 21 septembre, Tchanilé Bana a reconnu sa responsabilité dans l'organisation du match contre Bahreïn, indiquant accepter avec sportivité la sanction qui lui est infligée.

"Même si cela est dur pour moi, je suis obligé de l'accepter en toute sportivité", avait dit cet ancien entraîneur de l'équipe nationale et aujourd'hui fondateur d'un centre de football.

"Je suis conscient des erreurs que j'ai commises", avait-il précisé, donnant sa préférence que la sanction s'arrête à lui et lui seul, estimant que bien de têtes au sein du Comité intérimaire pourraient tomber.

"Certains membres du Comité intérimaire risquent de laisser leur peau. J'accepte la sanction", avait dit M. Tchanilé, ajoutant qu'il préfère ne pas créer de polémique en faisant des révélations.

Le match contre Bahreïn est intervenu le 7 septembre alors que l'équipe nationale togolaise, les Eperviers, était en route pour le Togo après un match, le 4 septembre à Gaboronne, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2012) contre le Botswana.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre Wen présente la « véritable Chine » à l'Assemblée de l'ONU
Le PM chinois promet davantage d'aide pour la réalisation des OMD
Cher Japon, puissiez-vous agir avec sagesse à l'avenir...
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans