100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 26.09.2010 16h14
Mourinho se querelle avec l'entraîneur du Levante et insulte son ancien joueur dans les vestiaires

Au 22e minute du match entre le Levante et le Real, C. Ronaldo, sans ballon, a eu un contact corporel avec Del Horno. Ce dernier est douloureusement tombé à terre. Cependant, l'arbitre en chef n'a rien fait sur l'action de C. Ronaldo après avoir consulté les arbitres assistants. L'intéressant, c'est qu'en voyant cette situation, Del Horno s'est redressé et s'est dirigé vers les arbitres en les injuriant et en demandant aux arbitres pourquoi qu'ils n'ont pas donné une punition plus sévères à C. Ronaldo.

A ce moment, Mourinho qui était en dehors du terrain de sport a protesté. Il s'est dirigé vers les officiels en dehors du terrain de sport, disant que le Levante avait agit comme une canaille. Luis Garcia, entraîneur du Levante s'est dressé presque en même temps. Il a sauté sur Mourinho, en demandant à haute voix au Portugais de respecter les règles et de rester dans la zone de direction pour entraîneurs. Sous la coordination d ‘un officiel, les deux personnes ont été séparées par la force en se querellant. L'arbitre en chef n'a pas montré de carton pour eux. Cependant, les supporters du Levante ont ensuite commencé à insulter Mourinho derrière la zone pour entraîneurs du Real Madrid. L'affaire a provoqué des incidents lors de la seconde moitié du match : le médecin du Real a eu un conflit avec certaines personnes et a été chassé du terrain de sport par un carton rouge, alors que dès que C. Ronaldo touchait le ballon, il a faisait l'objet des sifflets des quelque 20 000 supporters sur place.

Del Horno a jouésous la direction de Mourinho à Chelsea. Ce que l'entraîneur portugais ne peut pas supporter, c'est que Del Horno a dupé les arbitres et les supporters sur le terrain de sport en feignant une blessure. La radio Marca a révélé que lors du repos de la mi-temps, Mourinho a insulté Del Horno sur cette affaire au passage des joueurs, alors que les joueurs du Levante ne s'est non plus résignés au silence. Son joueur Juanlu a dit devant l'objectif de Canal+ : « Mourinho parle trop. Lors de la première moitié du match, il a crié vers moi qu'il ne fallait pas tomber une fois avoir été touché. En réalité, il a provoqué tous nos joueurs. Une personne comme lui doit se taire ! »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La construction du nouveau siège du Comté de Beichuan est achevée
Le Premier ministre Wen présente la « véritable Chine » à l'Assemblée de l'ONU
L'inflation et les taux d'intérêt repartent à la hausse
Cher Japon, puissiez-vous agir avec sagesse à l'avenir...
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité