100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.10.2010 16h16
Messi soutient Batista, en donnant un « coup de poing » à Maradona

Un jour avant le match entre l'Argentine et le Japon, Messi a parlé à Tokyo, en confirmant encore une fois son soutien à Batista, sélectionneur provisoire de l'équipe nationale d'Argentine. Selon Messi, il souhaite que Batista soit confirmé le plus tôt possible au poste de sélectionneur. Bien que Messi n'ait pas fait de commentaires sur la possibilité du retour en sélection de Maradona, le fait qu'il soutient fermement Batista signifie un refus de Maradona. Cela se voit dans les titres des articles de divers grands journaux argentines. « Messi soutient Batista, en donnant un coup de poing à Maradona », « Messi n'est plus un adepte fidèle de Maradona », « Messi abandonne Maradona », ces titres ont bien manifesté l'attitude de Messi envers Maradona.

Cette fois-ci, l'échange entre Messi et la presse était court, moins de 10 minutes. Cependant, il a bien expliqué tout ce qu'il pouvait expliquer. La première question du journaliste était que si l'Argentine battait le Japon, cela aiderait-il l'entrée de Batista en tant que sélectionneur ? Messi a répondu : « Je ne pense pas que son entrée en fonction dépendra de ce match. Bien sûr, un bon résultat le favorisera. Mais dans l'ensemble, il faudrait évaluer dans un cadre de travail plus vaste. »

A la fin de l'interview, Messi a répété son soutien à Batista : « J'espère qu'il pourra rester. Avec lui on se sent à l'aise. L'équipe fonctionne bien dans l'ensemble. Je profite du football actuel de l'équipe. De plus, je connais très bien Batista. Le déroulement quotidien de l'équipe est parfait. » Batista avait déclaré que ce n'était pas le moment pour Messi de porter le brassard de capitaine. Une certaine presse en a pensé que le sélectionneur provisoire a dépouillé Messi de son brassard de capitaine. Cependant, en réalité, le poste de capitaine de l'Argentine a été assuré par Mascherano ces dernières années. Seulement dans le cas où ce dernier était absent, Messi a quelquefois assuré le poste de capitaine, et de fait, il ne s'agit pas du tout d'un dépouillement. Messi a également effleuré ce sujet, en disant « Je n'ai pas besoin du brassard de capitaine, car Mascherano est bien digne de ce poste. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Engouement pour l'investissement dans l'or
Une délégation du PCC effectuera une visite officielle en RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?