Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 13.10.2010 16h00
Le président du Real exclut toute possibilité de transfert de Kaka

Bien qu'à l'extérieur, les rumeurs de transfert de Kaka se répandent partout, l'attitude de la direction du Real Madrid est très claire : Kaka va rester au club, car le président du Real, Florentino, a exclu toute possibilité de transfert de Kaka. Une des raisons pour lesquelles le président ne veut pas abandonner Kaka est que cela signifie qu'il a avouerait ainsi sa faute d'avoir acheté Kaka pour un prix de 65 millions d'euros.

Kaka ne sera ni vendu ou loué cet hiver, car Florentino n'a jamais pensé à la possibilité du départ de Kaka, a révélé un célèbre journaliste de football espagnol. Bien que l'Inter Milan et l'AC Milan aient tous montré leur intérêt pour Kaka, ils n'ont jamais eu d'actions réelles, et ils n'ont même pas eu la possibilité de discuter avec le Real pour le transfert de Kaka. Pour le moment, le seul qui est en train d'agir est Chelsea, sans se faire remarquer. Il y a peu de temps, le club a demandé au Real si c'était possible d'acheter Kaka, et la demande a été refusée catégoriquement par le Real. Bien que Carlo Ancelotti, l'ancien entraîneur de l'AC Milan, ait l'intention de faire venir le joueur qu'il préfère, Florentino ne l'a pas aidé à satisfaire ses désirs. En gardant Kaka pendant seulement une saison et demie à un prix de 65 millions d'euros, sans lui laisser exercer ses talents, Florentino sera le plus grand producteur de « marchandises de contrebande » de l'histoire du Real. Il ne souhaite certainement pas acquérir cette mauvaise réputation.

Valdano et Mourinho ont tous déclaré que quand Florentino donne des ordres, tout le monde doit y obéir. Maintenant, comme le président du Real a déjà une attitude claire sur l'avenir de Kaka, ses subordonnés, dont Valdano, ne vont certainement pas discuter de la possibilité de transfert de Kaka avec d'autres clubs.

Pour le moment, Kaka est en train de subir un entraînement de rééducation au Real. Selon les estimations des médecins, Kaka reviendrait sur les terrains de sport en janvier prochain. Cependant, les entraînements de Kaka s'intensifient graduellement car ce dernier souhaite revenir à la mi-décembre. Kaka n'a lui non plus pensé à la possibilité de partir. Lorsqu'on lui pose cette question, Kaka dit toujours : « J'espère remporter des succès au Real. » En réalité, en remarquant que la possibilité de retour de Kaka en Série A est faible, la presse italienne a détourné son attention, en prêtant plus d'attention à Benzema. Selon plusieurs médias italiens, l'Inter Milan pense acheter Benzema avec les frais de transfert et l'échange de Maicon. Branca, un des cadres supérieurs de l'Inter Milan, a déjà eu une conversation avec Valdano, directeur général du Real, a-t-on appris.

La direction supérieure et les entraîneurs du Real attendent tous le retour de Kaka. Heureusement la situation actuelle de Kaka est optimiste. Ainsi, un jeune joueur du Real deviendrait la victime. Vu qu'Özil a eu de bonnes performances, après son retour, Kaka serait même remplaçant pendant un certain temps. Le développement de Canales serait beaucoup limité. Pour donner un espace de développement plus large à Canales, le Real n'a pas exclu la possibilité de louer le joueur pendant le repos hivernal, et il est le plus probable que Canales retrouve son ancien club du Racing Santander. Ce dernier a en effet stipulé dans le contrat avec le Real que si cet hiver le Real louait Canales, le Racing Santander aurait la priorité.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
je ne comprends pas pourqoi mourinho veut vendre pourtant kaka est le patron du milieu de ...
mourinho vend Kaka et tu regrettera.
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo