100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 21.10.2010 16h33
Deux attitudes différentes à l'égard de Sneijder et Eto'o, le racisme existe-t-il sur les pelouses d'Italie?

Lors du match Cagliari-Inter Milan, Samuel Eto'o a été victime de cris racistes de la part des supporters sardes. Mais lors du même match, quand Wesley Sneijder a été remplacé, plus de 20 000 fans se sont levés pour l'applaudir. Toute l'Italie en discute, pourquoi les fans de Sardaigne haïssent Eto'o, mais en même temps saluent l'autre joueur ? Simplement pour la couleur de la peau ? Alors le Néerlandais a un peu révélé les choses sur Internet.

Sneijder a déclaré sur son facebook, "Je sais que dans ce match-là, tous les fans du Cagliari n'étaient pas contre Eto'o. Je maintiens une communication avec les fans à travers le réseau et ils savent tous que Samuel est un grand homme. Les fans de Sardaigne sont toujours amicaux envers moi et j'aime aussi communiquer avec eux. Par conséquent j'ai offert un but à un enfant mort de Sardaigne. Je suis fier de l'amour venant des fans et je crois que c'est un amour mutuel. Mais je n'ai jamais aimé la discrimination raciale et d'après moi, il n'y a pas besoin de condamner tous les fans de Cagliari.".

Selon les médias italiens, un enfant de cette île a un jour rencontré Sneijder pendant ses vacances (à ce moment-là le joueur était au Real Madrid.). Le petit fan a eu une maladie grave et après avoir appris cette information, Sneijder a promis de vouer un but pour l'aider à recouvrer sa confiance contre la maladie et finalement, il a dédié le but marqué lors du match Inter Milan-Barcelone (3-1) à cet enfant, match le plus important pour l'Inter Milan depuis 45 ans.

Mais Eto'o, lui, n'était pas satisfait de cette discrimination. Après le match il a dit furieusement au journal "Gazzetta dello Sport", "Ce genre de chose arrive jour après jour, auparavant c'était Balotelli, et maintenant c'est moi. Je l'avoue, que j'ai songé à quitter l'Italie dans le plus forts moments de colère pour changer ma vie. Mais maintenant je me suis calmé.".

En fait la colère de Eto'o est compréhensible. Après tout, son état était très bon et a démontré aux fans son talent sur le terrain. De plus, il n'a fait jamais aucune action au-delà de l'esprit sportif contre son adversaire. Victime de telles attaques tout simplement pour la couleur, c'est bien normal qu'il se produise en lui des idées extrêmes. Heureusement que après le match, il a reçu de la consolation de la part de ses coéquipiers et des médias mais le foot italien devrait réfléchir à ceci : cela vaut-il la peine qu'un des meilleurs joueurs de la ligue parte pour une telle raison? Et où se trouve la renaissance du Championnat d'Italie ?

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine procèdera à une exploration indépendante de Mars en 2013
La Chine et les Etats-Unis s'engagent à promouvoir la coopération judiciaire et à améliorer les relations bilatérales
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes