100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 27.10.2010 15h03
Pour Moratti, le rerutement de Messi n'est pas une plaisanterie

Il semblait que le transfert de Messi à l'Inter de Milan n'était qu'une plaisanterie, mais actuellement, ça devient de plus en plus réel. Suite aux paroles surprises de Messi indiquant que l'affaire n'était absolument pas impossible, Massimo Moratti a déclaré que le recrutement de l'Argentin n'était pas encore abandonné. « Cette fois, nous allons faire tous nos efforts », a-t-il dit.

En effet, Moratti avait relevé plus tôt que l'arrivée de Messi n'était pas seulement une plaisanterie que l'Inter de Milan avait lancé. Mais le joueur a refusé publiquement l'invitation de Moratti, « Je remercie de l'Inter de Milan de ses faveurs, mais je vais rester à Barcelone ». Cela a été considéré comme la fin de cette affaire.

Cependant, lors d'un entretien avec France Football, le ton de Messi ne s'est pas montré si certain. « Je me sens très bien à Barcelone. Et actuellement je n'ai aucune volonté de quitter le club. Mais personne ne sait de quoi l'avenir sera fait. Si tout va bien, on n'y pense pas. Mais si cela se passe mal, qui sait ? Ce que je peux dire maintenant, c'est que j'espère que la joie à Barcelone pourra toujours continuer », a dit le joueur prudemment. L'attitude qu'on peut voir dans ces paroles est toute différente de celle d'auparavant. En fait, beaucoup de vedettes avaient dit des phrases similaires, par exemple, Kaka et Ibrahimovic. « Personne ne sait de quoi l'avenir sera fait » est devenu plus au moins une expression modérée pour dire « Je veux être transferé ».

En plus, le changement d'attitude de Messi n'est pas sans fondement. On a entendu précédemment que le nouveau président de Barcelone Sandro Rosell n'attachait pas d'importance à Messi. Parce que le joueur est de toute façon le favori de son adversaire Laporta. Sandro Rosell qui était le haut dirigeant de Nike, souhaiterait utiliser davantage les joueurs sous contrat avec Nike, tels que Fabregas. Ainsi, la position de Messi à Barcelone n'est pas si inébranlable comme ce qu'on pense. D'autre part, l'Inter de Milan a pris des initiatives. Les joueurs argentins Zanetti et Millito ont été envoyé pour persuader Messi. Certaines sources indiquent également que Pirelli est en train de négocier avec le joueur pour un contrat d'un montant considérable. Cela est similaire à la façon dont laquelle l'Inter Milan et Pirelli ont signé Ronaldo il y a plus de dix ans.

Dans ce contexte, Moratti a admis à nouveau son désir pour Messi. « Messi ?Ca aurait été une plaisanterie auparavant, mais cette fois, nous allons de toute façon essayer, a dit le chef de l'AC Milan lors d'une activité avec les supporters, Messi a dit que personne ne savait de quoi l'avenir serait fait. C'est réel. Donc, je ne sais pas maintenant si l'affaire va se réaliser. Ce que je peux assurer, c'est que nous devons vendre quelques-uns afin d'en recruter d'autres. Nous verrons si ces deux tâches peuvent être menées à bien » Selon certaines rumeurs, Moratti ferait venir Kaka pour se venger de l'AC Milan qui a acheté Ibrahimovic à Barcelone. Le président l'a nié directement, « Kaka?Je ne pense pas qu'il portera le maillot de l'Inter Milan. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : augmentation prochaine des prix au détail de l'essence et du diesel
Haïti : l'épidémie de choléra fait plus de 200 morts et l'on craint la propagation de la maladie
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur