Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.12.2010 14h33
Le Parkour prêt à séduire Beijing

Une des toutes meilleures équipes mondiales de Parkour va venir en Chine l'année prochaine pour courtiser les amateurs de course libre locaux lors du deuxième tournoi national du Red Bull Parkour en mai.

Né en France dans les années 80, le Parkour, qu'on appelle également course libre, est une discipline physique qui exige de ses adeptes de surmonter les obstacles en adaptant leurs mouvements à l'environnement.

Les participants courent le long d'un itinéraire, essayant de négocier les obstacles de la manière la plus efficace, employant seulement leur corps. Des techniques telles que sauter, grimper, voltiger, rouler et se balancer sont utilisées.

Un praticien de Parkour s'appelle un traceur si c'est un homme, ou traceuse si c'est une femme. Le mot est probablement dérivé de l'argot français « tracer », qui signifie « se presser », ou « se déplacer rapidement ».

Le Parkour peut être pratiqué n'importe où, mais les secteurs denses avec des obstacles sont préférables, aussi il est le plus généralement pratiqué dans les zones urbaines.

Le sport a été importé en Chine en 2006 et a depuis attiré environ 200 000 adeptes. L'année prochaine, l'événement aura lieu au Parc Chaoyang à Beijing. La première édition de l'événement s'est tenue en 2009 et a compté 150 participants de 29 clubs de Parkour de tout le pays.

Avant la compétition de mai prochain, un camp d'entraînement de Parkour sera organisé en avril. Selon les organisateurs, le camp d'entraînement verra la présence de l'équipe française de Parkour de renommée mondiale, les Yamakasi, qui est considérée comme la fondatrice de ce sport.

Les membres du camp passeront par cinq jours de formation, puis dix d'entre eux participeront à la compétition le mois suivant.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher