Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 10.02.2011 13h25
F1: nouveau modèle pour l'écurie Virgin

En F1, l'écurie Marussia Virgin a dévoilé lundi à Londres son nouveau modèle pour la saison 2011 de F1: le MVR-02 qui va connaître ses débuts en Espagne jeudi pour des essais.

Le MVR-02 est la deuxième voiture de Virgin dont le moteur a été entièrement conçu à l'ordinateur. Le M fait référence à Marussia Motors, le nouveau sponsor de l'écurie. Cette association a également permis à Virgin d'avoir dorénavant une license russe et non plus britannique pour 2011. Virgin a terminé la saison 2010 sans un seul point.

Le pilote Timo Glock, qui a participé à 54 grands prix, roulera toujours pour Virgin aux côtés d'un tout nouveau de 25 ans, le Belge Jérome D'Ambrosio, un ancien pilote de réserve pour Renaut.

Jérome D'ambrosio

Pilote chez Marussia Virgin

"C'est quelque chose de fantastique, j'en ai rêvé depuis que j'ai commencé la course automobile, à 7 ou 8 ans... donc ça fait un bon bout de temps. Donc c'est super, c'est fantastique, mais en même temps, ce n'est que le début. Donc je dois juste bosser maintenant et c'est l'occasion de conduire le mieux possible."

Tim Glock

Marussia Virgin Racing Driver

"Nous ne devons pas trop rêver, nous devons juste travailler le plus possible, se concentrer sur les premières courses avec les deux voitures, parce que c'est vraiment, je pense, le moment où vous pouvez grappiller un point, quand les autres équipes ne sont pas encore trop rôdées."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les foires de la fête du Printemps de Chine
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce