Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 17.02.2011 13h09
Le Gabon nomme un ancien ministre pour organiser la CAN 2012

Jules Marius Ogouébandja, ancien ministre délégué aux Affaires étrangères, récemment sorti du gouvernement, a été nommé mercredi au poste de Haut commissaire chargé de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations de football CAN 2012, indique un communiqué du Conseil des ministres présidé par le chef de L'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba.

Ancien représentant du Gabon à l'ONU, M. Ogouébanja arrive à la tête de cette institution nouvellement créée pour "corriger" les manquants constatés le week-end écoulé dans la préparation de ce plus grand événement sportif du continent africain.

La commission nationale des grands travaux s'est notamment inquiétée sur l'avancement des travaux de rénovation du stade omnisport Omar Bongo Ondimba, le plus grand complexe sportif du Gabon avec plus de 35 000 places.

"Seul le stade omnisport de Libreville accusait un retard par rapport au calendrier initial", a affirmé le directeur général de l'Agence nationale des grands travaux (ANGT), Henri Ohayon, lors de la deuxième réunion de cette institution créée pour booster le développement économique du Gabon.

"Un échéancier de rattrapage a été mis en place pour rattraper ce retard", a tout de suite ajouté M. Ohayon.

Le patron de l'ANGT a précisé que "l'entrepreneur du stade et son sous-traitant se sont engagés à augmenter le nombre d'ouvriers qualifiés et d'ingénieurs, mais aussi à faire appel à d'autres sous-traitants pour les travaux spécialisés, ceci afin d'être prêt pour janvier 2012".

Outre le stade omnisport de Libreville, l'hébergement suscite aussi des graves préoccupations. Le parc hôtelier de Libreville ainsi que celui de Franceville, la 2ème ville du pays retenue pour abriter les rencontres de la CAN, sont largement au dessous des attentes.

A Libreville, deux principaux hôtels de moyen standing (Novotel et Atlantique) sont fermés pour des travaux de réfection qui n'avancent pas depuis 2 ans.

Malgré ces couacs, le gouvernement gabonais assure qu'il sera capable de réussir l'organisation de cette compétition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos