Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.02.2011 17h17
Patinage de vitesse : Song Weilong remporte le titre 1 000m

Les patineurs de vitesse chinois ont glané plusieurs médailles en Allemagne. Song Weilong a baissé le rideau de cette coupe du monde à Dresde en remportant dimlanche sa 1ère victoire sur 1 000 mètres.

La Chine a inscrit le médaillé d'or au 1 500m Liu Xianwei, aux côtés de Song Weilong et de Yu Yong, pour concourir au 1 000m. Leurs aversaires hollandais se montrent solides sur la piste. Ils prennent l'avantage en début de course. Mais Song revient fort, et prend la tête alors qu'il ne reste plus que 2 tours. Ses principaux rivaux se font distancer les uns après les autres.

Tout d'abord un patineur hollandais chute et emporte un Sud-Coréen avec lui. Cela laisse Song et le Canadien Guillaume Bastille à la lutte pour l'or. Le patineur chinois prend le dessus sur son adversaire du Grand nord d'un peu plus d'une petite seconde. Il remporte cette course en 1 minute et 25,553 secondes.

Le Sud-Coréen Noh Jin-kyu empoche la médaile de bronze. Song monte à la 7ème place au classement général de la Coupe du Monde avec 1 750 points. Liang Wenhao a ajouté une médaille d'argent pour la Chine au 500m lors d'une finale disputée. En finale du 500m dames, la Chinoise Liu Qinghong n'a pas pu conserver son rythme des jours précédents. Elle n'a réussi qu'à s'emparer de la 3ème place. Et au relai 5 000m masculin, l'équipe chinoise a franchi la ligne en 1ère position mais a été disqualifiée. La médaille d'or est revenue à l'équipe d'Allemagne.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao ordonnent aux autorités concernées de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des Chinois en Libye
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence