Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 28.02.2011 17h34
Tennis : Djokovic domine Federer à Dubai

Samedi, Dubai proposait une affiche de rêve en finale de son tournoi ATP. Le quadruple vainqueur de l'épreuve Roger Federer affrontait le tenant du titre Novak Djokovic.

Revanche de la demi-finale de l'Open d'Australie. Les deux hommes se rendent coups pour coups et les deux premiers jeux laissent présager d'une lutte serrée pour ce titre à Dubai.

C'est le Serbe qui prend le premier ses distances. Un break lui permet de servir pour faire le trou.

Federer, sous pression, concède un nouveau jeu de service au 9ème jeu et laisse Djokovic prendre la première manche, 6 jeux à 3.

Le Suisse se reprend au second set et parvient même à s'emparer du service de son adversaire dès le 3ème jeu. Mais Federer ne parvient pas à faire face à l'intensité délivrée par Djokovic,il concède une balle de break au sixième jeu et voit le Serbe poursuivre son inexorable marche vers la victoire.

Dès lors, plus rien n'arrête le tenant du titre qui expédie la rencontre en 71 petites minutes, 6-3, 6-3, pour soulever une troisième fois d'affilée le trophée.

Novak Djokovic

Vainqueur du tournoi de Dubaï 2011

"Carrément, c'est une victoire d'enfer, j'ai attendu mon heure et j'ai joué un match fantastique du début à la fin, tu vois? Hier, j'étais un peu bougon après ma demi-finale, mais là, c'est carrémenat autre chose, du premier au dernier point, j'ai été super. C'était un gros défi contre Roger, comme toujours en fait, et je suis super content d'en gagner une troisième de rang."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
Chine : les personnes de plus de 80 ans toucheront une allocation
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence