Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 09.05.2011 08h55
France : relance de la polémique autour des "quotas de bi-nationaux" dans le football

L'affaire des "quotas de bi-nationaux" dans le football français, révélée il y a une semaine par le site Médiapart, connaît un nouveau rebondissement avec la publication par ce même site d'un document de la Fédération Française de Football (FFF) dressant une statistique autour du nombre de jeunes joueurs susceptibles d'être bi-nationaux.

Mediapart diffuse un graphique à en-tête de la Fédération française de football listant le nombre de "joueurs sélectionnés FFF susceptibles à tout moment d'opter pour une autre nation sportive ".

Six équipes sont concernées dans ce document, avec la couleur jaune pour représenter le pourcentage des jeunes footballeurs en question. Ils représentent par exemple 49% chez les moins de 19 ans, 39% chez les moins de 16 ou 46% chez les moins de 21.

Le listing publié par Médiapart aurait été établi à la fin de l'hiver 2011. "On a réellement mis les joueurs qui peuvent être attirés, sentimentalement, affectivement, par la nation dont un membre de leur famille est issu", a déclaré au site François Blaquart, directeur technique de la FFF qui a été suspendu samedi dernier, à titre provisoire.

"Nous, on soulève simplement une problématique... Mais enfin, ce n'est pas dur à savoir ! C'est lié au nom, par exemple" a-t-il ajouté.

La ministre des Sports, Chantal Jouanno, a évoqué vendredi matin sur la radio RMC cette question de quotas, s' exprimant sur les rumeurs de démission du sélectionneur des Bleus. "Laurent Blanc ne m'a jamais parlé de démission. A ce stade, je n'ai pas de raison qu'il parte", a-t-elle indiqué.

Concernant les dernières révélations de Mediapart, la ministre estime que "c'est l'exploitation du graphique qui peut poser problème" et non le document en lui-même.

Chantal Jouanno considère que "dans tous les cas, c'est la famille du foot qui souffre". Et de rappeler: "L'équipe de France qui nous a tant déçue était de toutes les couleurs".

Le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc, devrait être auditionné aujourd'hui ou demain à la fédération qui attend par ailleurs les conclusions de deux commissions d' enquête.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden