Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.07.2011 08h27
Coup d'œil sur la carte financière d'un milliard d'USD de Yao Ming avant la fin de sa carrière en NBA

Yao Ming, célèbre basketteur chinois en NBA, a occupé pendant huit années consécutives, de 2004 à 2011, le premier rang du palmarès Forbes des célébrités chinoises. Aujourd'hui, il s'apprête très probablement à mettre fin à sa carrière en NBA. Aussi doué toutefois en finance qu'en basket, il réussira certainement dans ce qu'il entreprendra après.

Selon les constats du palmarès, son revenu s'est élevé à 150 millions de yuans en 2004, à 150 millions de yuans en 2005, à 170 millions en 2006, à 260 millions en 2007, à 387 millions en 2008, à 357 millions en 2009 et à 250 millions en 2010. Bien qu'il n'ait pas pu jouer pendant la saison 2010 en raison de sa blessure, son revenu est resté supérieur à 220 millions de yuans selon les chiffres publiés par Forbes en 2011. Il a ainsi totalisé plus de 2 milliards de yuans durant ses 9 années de carrière en NBA.

La richesse personnelle de Yao Ming pourrait même atteindre un milliard d'USD selon l'estimation de Hurun Report 2010, d'autant qu'au cours de sa carrière, il a été ambassadeur de By-Health, de Kraft Foods, de Pepsi, de Coca-Cola, de Reebok, de Nike, de Chinalife, de China Union, d'Apple, de Mac Donald, de TAG Heuer et de Garmin. Il continuera de toucher, même après son départ de NBA, des rémunérations pour certaines de ces marques avant l'expiration des contrats de représentation.

Yao Ming est loin d'être un simple basketteur. Il est aussi un exemple de succès commercial parmi les sportifs chinois. Outre la bourse, ses projets d'investissement couvrent les secteurs d'internet, de la restauration, de l'immobilier et de l'hôtellerie.

La carte des investissements de l'équipe Yao Ming commence par un petit projet de Yao Restaurant & Bar dans la rue Westheimer de Huston. Yao Ming et ses parents, certains amis de ses parents et un ami américain y ont investi ensemble 1,5 million d'USD.

En 2006, Yao Ming a créé le site musical internet top100, et le site s'est avéré rentable selon un rapport publié en octobre 2010 sur la situation financière du site.

En été 2007, Yao Ming et California Fitness, la plus importante chaîne américaine de clubs de sport, ont ouvert ensemble un club à Beijing. En novembre de la même année, un autre club de la chaîne s'est ouvert à Shanghai.

Selon des médias chinois, Yao Ming a investi en 2008 dans un hôtel 4 étoiles à Beijing.

Le 15 juillet 2009, Yao Ming a acquis à part complète le club de basketball de Shanghai Sharks. Un projet certes patriotique, mais peu rentable.

En décembre 2007, Guo Xinping, fondateur d'UniStrong, entreprise informatique de Beijing, a cédé 675 000 actions à Yao Ming. En avril 2010, l'entreprise a réussi à entrer en cotation A sur le marché financier chinois. Les actions de Yao Ming représentent du coup une valeur boursière de près de 80 millions de yuans.

Par ailleurs, Yao Ming a également investi dans plusieurs actifs immobiliers à Shanghai et à Beijing qui ont connu une forte valorisation depuis ces dernières années.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reconnaît l'indépendance du Sud-Soudan
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale
L'exploitation commune est le premier choix stratégique pour la Chine et le Vietnam sur le problème de la Mer de Chine méridionale
China Mobile accentue la pression sur Unicom